Culture d'été, France info

À La Rochelle, une exposition consacrée aux photos maritimes de Robert Doisneau : "Il est totalement dans son élément"

Le musée maritime de La Rochelle présente jusqu'au 1er novembre 100 photos méconnues du célèbre photographe.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La photo \"Le ponton, baie de Toulon, 1949\" 
La photo "Le ponton, baie de Toulon, 1949"  (ATELIER ROBERT DOISNEAU / TOUS DROITS RESERVES)

C'est une partie moins connue du travail de Robert Doisneau. L’exposition "Allons voir la mer avec Doisneau", au musée Maritime de La Rochelle jusqu'au 1er novembre, rassemble 100 clichés pris par le célèbre photographe sur le littoral français entre 1936 et 1970. Durant cette période, Robert Doisneau a parcouru presque tout le littoral français de la Normandie à la Côte d’azur. Il en a rapporté des centaines d’images sur des thèmes très variés.

Le témoignage d'une pêche passée

"Il y avait vraiment chez lui un phototropisme vers la rivière, le bord de mer, les bateaux ou encore les pécheurs qui débarquaient, raconte à franceinfo sa fille, Francine Deroudille. C'était vraiment quelque chose qui l'intéressait, donc il y a beaucoup d'images, et de bonnes images. On voit qu'il est totalement dans son élément." 

Pêcheur à la ligne, Robert Doisneau se passionne pour l’univers de la pêche : le marché au poisson du Guilvinec, la vente de poissons à Marseille, la pêche aux sardines à La Turballe ou celle au thon à Saint-Jean-de-Luz en juillet 1952. "Il y a cette série de photos où on voit effectivement des techniques de pêche qui ne se pratiquent plus du tout aujourd'hui, explique Nathalie Fiquet directrice du musée maritime de La Rochelle. Il y a par exemple, ces marins qui tentent de soulever un gros thon avec des pics. On est vraiment sur le témoignage d'une époque révolue. On voit le visage des hommes qui forcent, ce n'est pas une partie de plaisir."

Une photo de Robert Doisneau à Marseille en 1951. 
Une photo de Robert Doisneau à Marseille en 1951.  (ATELIER ROBERT DOISNEAU / TOUS DROITS RESERVES)

Des photos de famille 

Sur le littoral, Robert Doisneau répond à des commandes publicitaires, réalise des reportages pour des journaux ou prend des photos lors de ses vacances en famille qui pourront devenir autant d’illustrations. Ses deux filles Annette et Francine lui servent souvent de modèles comme ici sur la plage de Royan en 1951. "Cette photo est sûrement prise sur le vif parce que ce petit garçon, je ne le connais pas du tout, s'amuse Francine. Mais cette photo-là, après, on pouvait la faire et la refaire encore et encore jusqu'à ce qu'il ait vraiment les silhouettes qui se dessinent comme il le voulait. En même temps, on jouait pour lui. Il y a toujours une espèce de dimension de jeu qu'une dimension esthétique qu'il a dans la tête. Par exemple, ce contre-jour il l'a dans la tête, il l'a vu en arrivant sur la plage."

La photo \"Les Sables d\'Olonne, août 1959\" accrochée dans l\'exposition \"Allons voir la mer avec Doisneau\" au Musée maritime de La Rochelle
La photo "Les Sables d'Olonne, août 1959" accrochée dans l'exposition "Allons voir la mer avec Doisneau" au Musée maritime de La Rochelle (ATELIER ROBERT DOISNEAU / TOUS DROITS RESERVES)

Au bord de la mer, Robert Doisneau ne se départit pas de sa tendresse et de son humour. On rit devant le cliché d'une femme au chapeau de paille qu’il photographie de dos sur la plage des sables d’Olonne assise à côté d’un sac, coiffé du même chapeau qu’elle. Cette exposition permet aussi de découvrir des photos inattendues comme des bateaux au large du Havre, saisis dans un clair-obscur aussi beau que mystérieux. 

La photo \"Le ponton, baie de Toulon, 1949\" 
La photo "Le ponton, baie de Toulon, 1949"  (ATELIER ROBERT DOISNEAU / TOUS DROITS RESERVES)