Info campus, France info

Batucada, fanfares, et insertion professionnelle

Dans Info Campus, le journal de l'actualité étudiante préparé par Sandrine Chesnel: les fanfares étudiantes à l'honneur, l'insertion professionnelle des diplômés des grandes écoles, et le compte Twitter à suivre.

(© Samba Urbana / UPMC)

Fête de la musique

Pour la fête de la musique, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a décidé d’accueillir dans son historique "Jardin Carré" trois fanfares étudiantes et un groupe de percussions brésiliennes de l’université Pierre et Marie Curie. Samedi 21 juin, de 18h à 23h30, entrée libre, 21 rue Descartes à Paris.

Au programme:

Supertromp, la fanfare de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles;Qki Sador, la fanfare féminine de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles; LesMaKaBés, la fanfare des étudiants en médecine de la faculté du Kremlin-Bicêtre; SambaUrbana, le groupe de Batucada de l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC).

Insertion professionnelle

Les nouvelles ne sont pas trop mauvaises sur le front de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés, comme en témoigne le rapport annuel de la Conférence des grandes écoles sur l'emploi de ses jeunes diplômés. 

Ainsi le taux d’emploi est en léger recul par rapport à l’année dernière pour les diplômés d’écoles d’ingénieur, et en lègère hausse pour les sortants d’écoles de management. Mais les chiffres restent encourageants : un an après leur diplôme, plus de 80% des diplômés des grandes écoles sont en poste, en CDI ou en CDD - signe que le diplôme d’une école reconnue reste un bon passeport pour l’emploi.

Les rémunérations sont à la baisse depuis plusieurs années. Le salaire moyen atteint tout de même 35 500 euros bruts, avec les primes, c’est 300 euros de moins que l’année dernière. Mais l'égalité hommes/femmes n'est toujours pas au programme: en France, en 2014, à diplôme égal, une jeune femme diplômée d’une grande école touchera 3000 euros de moins qu’un jeune homme. L’enquête de la Conférence des grandes écoles nous révèle que c’est dans le secteur de l’enseignement supérieur que les écarts sont les plus grands. 41 000 euros par an pour un manager junior, contre 27 000 pour une femme.

Le compte Twitter à suivre…

EducPros.fr est un site internet spécialisé dans l’actualité de l’enseignement supérieur et du monde éducatif. Il affiche plus de 14 400 abonnés, et 19 000 tweets -c’est beaucoup, mais ça s’explique : Educ Pros tweete ses articles mais aussi de nombreuses conférences de presse, en direct. A suivre si vous vous intéressez aux questions d’éducation, à l’adresse @EducPros.

(© Samba Urbana / UPMC)