Ils ont fait le web, France info

Tim Berners-Lee

Informaticien et physicien, le scientifique britannique est l'un des grands architectes du web grand public, qui lui doit notamment son nom.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Plus de 25 ans après la création du "www", Tim Berners-Lee reste un fervent défenseur du web © REUTERS/Vincent West)

 Les aventures de Tim Berners-Lee et d'internet débutent au Cern, à la toute fin des années 1980

Utilisateur d'Arpanet, l'ancêtre d'internet, il imagine une nouvelle façon de distribuer l'information sur le réseau. Pour cela, il se repose sur l'utilisation des liens hypertextes, permettant à l'internaute de cliquer sur ces derniers pour naviguer de pages en pages, à une échelle mondiale. Ce qui nous paraît aujourd'hui totalement évident est à l'époque une petite révolution, à laquelle Berners-Lee va donner le nom de "World Wide Web", la toile mondiale.

Avec quelques collègues, il met au point les adresses de sites web (les URL)

Mais aussi un protocole de transfert de données baptisée HTTP (encore utilisé aujourd'hui), un format pour afficher les pages, le HTML, et un premier navigateur web. Dès le début, l'idée est de proposer à tous le même accès, que ceux que l'on appellera bientôt les internautes fonctionnent sur un pied d'égalité. Une préoccupation qui va suivre Berners-Lee tout au long de sa carrière, et que l'on retrouve dans le World Wide Web Consortium (W3C), lancé au milieu des années 1990, ou la World Wide Web Foundation, initiée en 2009.

Un militant très actif de l'open data

Anobli par la reine d'Angleterre en 2004, Sir Berners-Lee est par ailleurs un militant très actif de l'open data - ce qui l'a notamment mené à l'élaboration du site data.gov.uk pour le compte du gouvernement britannique - et de la neutralité du net, dossiers sur lesquels il s'exprime régulièrement, loin de se reposer sur ses lauriers "d'inventeur du web".

(Plus de 25 ans après la création du "www", Tim Berners-Lee reste un fervent défenseur du web © REUTERS/Vincent West)