Hyper revue de presse, France info

Pétanque, ADN et ministres sur la route

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

AVEC D'ABORD CETTE AVANCEE CONSIDERABLE qui va tout changer à l'heure de la petite pétanque...

C'est Libération qui a dégotté l'information en allant fourrer son nez fouineur dans la nouvelle liste annuelle des substances interdites de la très sérieuse Agence Mondiale Antidopage.
Interdit de rire dit Libé : la Confédération mondiale des sports de boules, qui ne recule devant aucun défi, a obtenu que l'alcool soit retiré de sa liste de produits dopants... Autrement dit, Boulez bourrés en toute impunité, boulez bourrés, c'est le titre de Libé.
Pourquoi se demande Libé, pour qu'on puisse pointer peinard avec un Ricard dans le nez ?
Non, répond le président de la Confédération, qui évoque une question de principe.
Le seuil était par exemple plus sévère pour les boules que pour le motonautisme... ce qui n'est quand même pas normal...
Et il ajoute que c'était quand même pas normal non plus de pouvoir conduire après avoir bu deux verres, et de ne pas pouvoir jouer aux boules.
Parmi les sports où la moindre goutte d'alcool reste interdite, le tir à l'arc... ce qui est quand même rassurant.
Libé rappelle d'ailleurs que le premier athlète disqualifié pour dopage l'a été pour de l'alcool, c'était un Suédois en 1968 aux Jeux Olympiques de Mexico.

PLUS SERIEUSEMENT, LA POLEMIQUE CONTINUE CE MATIN DANS LA PRESSE sur les tests-ADN pour les candidats à l'immigration...

Et ça n'arrive pas tous les jours, dans sa croisade contre le projet de loi, l'Humanité est allé chercher le renfort des évêques de France, ce n'est plus la faucille et le marteau, c'est la faucille et le goupillon... l'Huma qui titre sur le risque d'une grave dérive sur le sens de l'homme, une citation des évêques de France puisque l'Humanité rappelle que l'Eglise catholique critique à son tour le projet de loi sur l'immigration en débat au Sénat aujourd'hui.
(Monseigneur de Béranger, l'évêque de Saint-Denis, sera d'ailleurs notre invité sur France Info pour en parler dans moins d'une heure, à 9 heures et quart)

Même inquiétude à la Une de Libération : ADN, arrêtez-tout s'exclame le journal à la Une, avec une photo de deux frères jumeaux sans-papiers, l'un régularisé depuis son arrivée en France mais pas l'autre, illustration du casse-tête sur ces affaires d'immigration.
Libération note aussi que le tollé du côté d'une partie des ministres, du côté de l'UMP et aussi du côté du courant catholique et protestant est un signe qui ne trompe pas sur l'ampleur de la défiance.
Les tests-ADN sur la sellette, ça c'est le titre du Parisien, qui publie justement l'interview d'un sénateur UMP et pas n'importe lequel, c'est l'ancien ministre de l'Intérieur Charles Pasqua, lui aussi opposé à cette affaire des tests-ADN, il rappelle que le droit de la famille et de la filiation en France ne repose pas sur la biologie.

EGALEMENT DANS LA PRESSE : les bons points et les mauvais points de nos ministres et de notre président dans la circulation...

Sarkozy en flagrant délit, c'est le titre du Parisien, mieux qu'un radar, c'est le verdict de la filature d'Auto-Plus, qui remet ça aujourd'hui, c'est presque aussi régulier qu'un sondage...-Le Parisien-Aujourd'hui en France ne l'a pas raté non plus : carton rouge pour Nicolas Sarkozy ou plutôt pour son chauffeur, le cortège présidentiel oublierait régulièrement les règles élémentaires du code de la route dans les embarras de Paris... feux rouges systématiquement grillés, contresens à gogos et vitesses excessives.
Le Premier ministre François Fillon et la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie sont également pointés du doigt dans l'enquête d'Auto-Plus pour mettre en danger par leur comportement les autres usagers de la route.
Mais il y a quand même les bons élèves : et qui a la palme de prudence ? Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, et ses deux secrétaires d'Etat, jamais pris en défaut par les limiers d'Auto-Plus, à part un goût prononcé dit le journal pour les couloirs de bus...

Un autre qui n'est pas ministre et qui a échappé à Auto-Plus, c'est l'animateur de la télé Pascal Bataille... Le Parisien signale qu'il s'est fait retirer son permis dimanche dernier, il roulait à 165 kilomètres heures au lieu des 110 kilomètres heures réglementaires sur une route de Gironde... Plus de 50 de dépassement, il devra s'expliquer au tribunal...
Là où y'a que la vérité qui compte... comme disait le titre de son émission...

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)