Hyper revue de presse, France info

Environnement et école à la Une

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Est-ce fini, comme l'annonce le Parisien... Ou bientot fini, comme le précise Ouest France et le Dauphiné Libéré... En tous les cas l'école du samedi matin a du plomb dans l'aile... Elle est appelé à disparaitre, dès la rentrée 2008... Les parents se frottent les mains : tout le monde va pouvoir faire la grasse matinée... Les professionnels du tourisme, eux aussi, se réjouissent... Ils accueillent cette perspective comme un cadeau de Noel avant l'heure, nous dit le Parisien... Mais cette réforme doit être bien plus qu'une simple commodité, ajoute Olivier Picard, dans les Dernières Nouvelles d'Alsace... Elle offre l'occasion de repenser le véritable enjeu de l'égalité des chances, à savoir la gestion de l'extra-scolaire...

L'autre débat qui agite la presse, c'est bien sur le Grenelle de l'environnement... Mise à feu réussie, titre Libération... Dans son édito, Didier Pourquery constate que la première phase s'est déroulé dans le calme, qu'il y a eu fort peu de clashs... Alors la révolution est en marche, comme l'écrit Jacques Guyon, dans la Charente Libre, oui mais sur les dossiers les plus épineux, comme les OGM ou le nucléaire, il y a eu peu d'avancées et c'est justement sur ces points essentiels qu'on pourra juger la réelle volonté de changement... C'est aussi l'avis de Daniel Ruiz, dans La Montagne... Sur ces grands sujets, écrit-il, un moratoire ne vaudra jamais une décision... Et mon confrère s'inquiète également des mesures envisagées : réduire la vitesse sur les routes, faire payer les voitures qui polluent, instaurer des taxes, des vignettes, c'est sans doute une façon de lutter contre le réchauffement climatique, mais il faut proposer des solutions alternatives d'abord... Même remarque sous la plume de Pascal Paubert, dans la Tribune : il met en garde contre les idées simples, mais un peu courtes, même lorsqu'elles sont susceptibles de rassembler une majorité de suffrages...

Les tests antidopages sont-ils inadaptés ?

C'est la question qu'on se pose, à la lecture de l'Equipe ce matin... Le quotidien sportif revient sur le tour de France 2007... Rappelez-vous, Michael Rasmussen, contraint de quitter la course alors qu'il en était le leader... L'Equipe révèle que le Danois a subi plusieurs controles antidopages, tous négatifs, mais qui auraient révélé la présence de Dynepo, une nouvelle EPO... Le problème, c'est que les critères du test classique ne sont pas adaptés à cette nouvelle EPO... Et le cas Rasmussen ne serait pas une première, selon l'Equipe... Depuis un an, le laboratoire de Chatenay-Malabry a détecté une dizaine de cas similaires...

Eric CHATAIGNON

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)