Hyper revue de presse, France info

Beckham et Cheetah, stars de la presse et du Web

Une première en France : des associations caritatives qui s'unissent face à la crise et au désengagement de l'Etat, David et Victoria Beckham attendus comme des princes à Paris, un tour du monde de rêve, et l'affaire qui enflamme le Web : la mort de Cheetah, l'inséparable compagnon de Tarzan, Cheetah... or not Cheetah.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

L'Hyper revue de presse

Au sommaire : les deux stars qui mobilisent la presse et le Web, Beckham et Cheetah, et les titres de ce jeudi :

Les Français attendent du concret : c'est la manchette de la Croix qui publie son premier baromètre Opinion Way-Fiducial, première édition d'une enquête qui accompagnera une fois par mois dans la Croix la campagne présidentielle.

Le titre de l'éditorial de Dominique Quinio résume les enseignements de ce sondage : le fossé électoral. La réponse s'interprète en effet sans hésitation : les hommes et les femmes politiques ne parlent pas assez de ce qui préoccupe le plus les Français, pas assez de l'emploi, et spécialement de l'emploi des jeunes.

Selon la Croix, le fossé apparaît d'autant plus profond que les personnes sondées sont en situation sociale précaire et moins diplômées. Du coup, ces électeurs se tournent vers celle qui leur donne l'impression de leur parler et de parler d'eux : Marine le Pen. Tel est d'emblée conclut la Croix le redoutable défi qu'ont à affronter les autres candidats. Casser l'image de l'élite qui parle à l'élite et qui oublie la France d'en bas.

Le Monde consacre justement une enquête à ces élus UMP qui flirtent avec les thèmes du Front national... notamment dans le Sud-Est, laboratoire de la Droite populaire qui utilise ouvertement la thématique du FN pour tenter de séduire à nouveau les déçus du sarkozysme.

La politique encore dans le Figaro, Nicolas Sarkozy prépare la relève, et le Figaro vous présente les jeunes pousses du président, des jeunes parlementaires inconnus du grand public, qui sont des visiteurs réguliers à l'Elysée, inconnus pour l'instant mais promis à un bel avenir dans l'esprit du président.

Enfin dans l'Humanité, "les allocs au bord de la crise de nerfs", c'est la Une, avec un reportage dans les caisses d'allocations familiales où l'expansion du chômage et de la précarité et la réduction des effectifs dans le service public créent une situation insupportable dit l'Huma des deux côtés du guichet...

Invité de l'hyper revue de presse : Matthias Gurtler , le rédacteur en chef de Gala. A la une : "les Beckham attendus comme des princes à Paris", les Beckham que beaucoup de gens attendent en se frottant les mains : bien au-delà du football, le couple-star est aussi une mine d'or pour le business et de la mode au commerce de luxe, tout le monde espère en profiter. A commencer par les journaux people...

La revue de presse et du Web

 

 

Avec d'abord des informations passées inaperçues...

C'est l'idée d'une série de fin d'année à retrouver tous les jours dans la Croix... Aujourd'hui, un coup de projecteur sur l'initiative de quatre associations d'aide alimentaire des Bouches-du-Rhône qui ont décidé d'unir leurs efforts face à la crise et aux restrictions budgétaires.

Les Restos du coeur, la Banque alimentaire, le Secours populaire et la Croix-Rouge ont mis des moyens en communs depuis le début du mois avec l'idée que l'union fait la force, et qu'il y en a bien besoin en ce moment face à la pauvreté. Mine de rien, la Croix souligne que c'est une petite révolution pour le secteur caritatif, une première en France.

Les quatre associations représentent 90 pour cent de la distribution alimentaire dans les Bouches-du-Rhône, et elles s'unissent aujourd'hui pour répondre à un défi : le désengagement de l'Etat qui a amputé de 20 pour cent le budget de la Banque alimentaire, alors que la demande d'aide alimentaire est en hausse de 10 à 20 pour cent par an.

Il n'est pas encore arrivé, mais il remplit déjà les colonnes des journaux : Paris attend David Beckham...

Il est dans Paris Match et à la une de Gala. Avant même de débarquer au PSG, il fait déjà l'événement. Paris Match rappelle qu'à son arrivée à Los Angeles, 700 journalistes étaient sur place, il y en aura sans doute encore plus à Paris. Car Beckham, c'est beaucoup plus qu'un footballeur, c'est la poule aux oeufs d'or... Gala souligne qu'il va beaucoup rapporter, à son couple pour commencer, mais aussi au PSG, au foot français et par ricochet à la presse people...

Mais pas seulement, il y a beaucoup de gens qui attendent en se frottant les mains la star et sa femme Victoria : les créateurs de l'avenue Montaigne, les agents de sécurité, les conciergeries de luxe, les sociétés de jet privé... Bref, pour Patricia Hervé dans Gala, Beckham c'est le sauveur, avec son arrivée à Paris, c'est comme si  l'activité économique de la capitale était relancée.

Enfin de l'agitation, de la frivolité et des paparazzis, tout ce qu'on aime dans les colonnes de Gala... Les fêtes de fin d'année s'annonçaient tristounettes, et bien pour Gala, avec David et Victoria et leur quatre enfants, Paris s'enflamme, et pour cause, tout le monde veut sa part du gâteau.

Et rien ne saura trop beau pour séduire Victoria, l'ex-Spice Girl, reconvertie dans la mode et en redoutable femme d'affaires. Pas un établissement parisien qui n'espère aujourd'hui se retrouver auréolé du label "fréquenté par les Beckham", c'est donc la mobilisation générale chez les coiffeurs, maquilleurs, restaurateurs, traiteurs, chausseurs, couturiers et tous les autres...

Paris Match signale aussi que dans la presse anglaise, on ironise déjà sur la luxueuse future résidence du couple star, déjà surnommée "Beckhingam Palace" pour les nouveaux princes parisiens de la mode et au passage un tout petit peu du foot...

Un tour du monde en quelques cartes postales dans la presse... D'abord un voyage de rêve...

Une croisière à l'ancienne : 2300 privilégiés embarquent aujourd'hui à Marseille et demain à Barcelone pour un tour du monde de 99 jours. Un voyage au long cours à l'ancienne sur un paquebot de luxe pour une traversée des sept mers rythmée par 37 escales sur les cinq continents sur les traces des grands explorateurs.

Un rêve qui a un prix : une place en cabine à 10 000 euros par personne, et des suites à plus de 30 000 euros. A bord, pour que la croisière s'amuse, un spa, trois piscines, un terrain de sport, un parcours de jogging, casino, cinéma et théâtre. Un voyage de rêve loin de la crise, et les amateurs ne manquent pas, les réservations affichaient complet depuis déjà un an.

Direction la Grande-Bretagne : une solution radicale contre les nuisances de voisinage...

Information à lire sur le site de Sud Ouest : à Middlesbrough, une ville du nord-est de l'Angleterre, la mairie a décidé d'agir après avoir reçu des plaintes de la part des résidents d'un lotissement excédés par la présence de groupes d'adolescents qui se rassemblaient pour consommer drogue et alcool dans le secteur. Comment faire pour éloigner les gêneurs, la mairie a trouvé une solution qui ne sent pas très bon, elle a fait déverser sur le lieux une épaisse couche de lisier qui s'est révélée d'une efficacité redoutable pour ramener le calme dans le voisinage, les habitants du lieux préférant encore les effluves des excréments de cochon aux désordres liés à la présence des jeunes.

Et puis incontournable, l'affaire qui enflamme le Web depuis hier...

Tarzan est inconsoblable : il vient de perdre son inséparable compagnon... Le chimpanzé le plus célèbre du monde, Cheetah, reçoit depuis hier un hommage de star constate le Parisien... Information frénétiquement commentée dans le monde entier sur internet depuis hier... D'abord les faits s'ils vous ont échappé hier : un chimpanzé répondant au nom de Cheetah Mike est mort le 24 décembre en Floride dans un refuge où l'animal coulait des jours heureux depuis les années 60. Selon sa porte-parole humaine, il adorait peindre avec les doigts, regarder le football américain et écouter de la musique religieuse. Il avait 80 ans...

 

80 ans, c'est là que l'affaire Cheetah prend une autre tournure... Un singe peut-il vraiment atteindre un tel âge, le débat fait rage. D'ailleurs, Cheetah était-il vraiment Cheetah s'interroge gravement le Web qui lève un beau lièvre en même temps qu'un vieux singe... Toi Tarzan, moi Cheetah, ou peut-être moi pas Cheetah, c'est la question qui tourmente les internautes...

Grave question à laquelle tente de répondre la page Big Browser du monde.fr : en cherchant du côté du biographe officiel de Cheetah, si si il y a un biographe officiel du singe le plus célèbre d'Hollywood, un monsieur Rosen, et en interrogeant les experts en chimpanzés célèbres du Washington Post, il y a des beaux métiers, on apprend qu'en réalité il n'y a pas eu un mais plusieurs Cheetah qui se relayaient pour jouer dans les scènes des films de Tarzan dans les années 30.

Conclusion du monde.fr : hélas, le singe qui vient de passer de jungle à trépas n'a probablement joué dans aucun Tarzan, le Guiness Book qui avait enregistré son âge comme un record a sans doute été trompé... Le véritable Cheetah nous a sans doute quitté depuis longtemps...

Il reste quand même une belle légende de jungle urbaine, allez Cheetah, condoléances, et comme dit Andrew Woods qui lui consacre un long article en forme d'hommage attendri dans le Guardian, Cheetah est peut-être mort, mais tant pis, vive Cheetah, et comme on dit chez Tarzan, "ungawa !"

La presse à la Une

A la Une de la Croix, un sondage, c'est la première édition d'un baromètre mensuel qui va accompagner les lecteurs de la Croix jusqu'à la présidentielle... La conclusion, c'est le titre à la Une de la Croix, "les Français attendent du concret"...

(©)