Histoires gourmandes, France info

Histoires gourmandes. Le basilic

Le basilic, plante aromatique qui accompagne les salades, les sauces, les viandes et même les œufs, est à pleine saison de juin à août.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des plants maraîchers de basilic avant cueillette.
Des plants maraîchers de basilic avant cueillette. (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)

Un alléluia pour démarrer cette rubrique. Cela peut surprendre, puisqu’il fait référence à la basilique. C’est que le basilic possède la même racine grecque, qui signifie "royal". La basilique est la reine des églises, tout comme le basilic est la reine des plantes, voire parfois le roi des monstres. Souvenez-vous, il apparaissait à la fin du deuxième épisode des aventures du sorcier Harry Potter dans La Chambre des secrets. Un vilain basilic qu’on retrouve dans Zadig de Voltaire, ou aujourd’hui dans de nombreux jeux vidéo.

La plante, elle, est sans danger, bien plus douce. Elle est même excellente pour la santé comme le rappelait un reportage : "Le basilic contient des antioxydants qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres, des molécules qui seraient impliquées dans l'apparition des maladies cardiovasculaires. Il aurait également un effet antibactérien et un potentiel hypoglycémiant, bon pour le diabète."

Grand vert, feuille de laitue, pourpre

Surtout, c’est un bonheur pour parfumer tous vos plats d’été. Et vous avez le choix si on écoute un jardinier : "Il existe de nombreuses variétés de basilic, mais en cuisine, on utilise surtout le basilic grand vert avec ses larges fleurs arrondies. D'autres espèces existent comme le basilic à feuilles de laitue et pour mettre un peu de couleur, le basilic pourpre."

On peut faire pousser son basilic dans le jardin, en pot sur un balcon, voire dans sa cuisine. Sinon, il existe des tablettes toutes prêtes de basilic mais vraiment, rien ne vaut une belle feuille de basilic, bien tendre, bien fraîche, qu’on fait craquer sous la dent, qui libère ses arômes et qui donne tout son goût au pesto.

Je vous mets la recette pour accompagner, par exemple, des pâtes. Ah des pâtes au basilic !

À condition de ne pas y ajouter les ingrédients supplémentaires recommandées par la chanteuse québécoise Ingrid St-Pierre...

Ingrédients :

20 feuilles de basilic, 125 g de pignons de pin, 1 gousse d'ail, 1 filet d'huile d'olive, sel et poivre.

Préparation :

Dans un mortier, écraser les feuilles de basilic, retirer et réserver. Écraser alors les pignons de pin, retirer et réserver. Enfin écraser la gousse d’ail.

Remettre tous les ingrédients dans le mortier, ajouter l’huile d’olive et écraser en mélangeant à nouveau. Saler et poivrer.

Pour servir, verser la préparation dans un petit bol. Le pesto frais peut accompagner des pâtes avec un peu de parmesan râpé, un risotto ou un suprême de volailles.

Se conserve quelques jours au réfrigérateur en le recouvrant d’un filet d’huile d’olive.

Des plants maraîchers de basilic avant cueillette.
Des plants maraîchers de basilic avant cueillette. (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)