Histoires gourmandes, France info

Histoires gourmandes. L'abricot

C'est l'un des fruits préférés de l'été, au point qu'en 2018, 135 000 tonnes d'abricots ont été récoltées pour une consommation directe.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un abricotier prêt à offrir ses fruits lors d\'une prochaine cueillette.
Un abricotier prêt à offrir ses fruits lors d'une prochaine cueillette. (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)

Sur la production totale d’abricots, qui varie de 110 000 à 150 000 tonnes, selon les années et les aléas climatiques, la moitié provient de la région Rhône-Alpes. Dans les années 1970, un reportage vantait les mérites des abricotières qui chantaient pendant la cueillette des abricots.

Mais, en général, ce sont les cueilleurs qui chantent. Des cueilleurs quand il y en a, car à cette même époque, certains producteurs ont voulu les remplacer par des machines pour plus de résultats : "En une journée avec dix personnes, on ramasse de 20 tonnes d'abricots. L'année dernière, il avait fallu trois jours et 35 personnes."

Un fruit fragile qu'il vaut mieux cueillir à la main

Meilleure productivité, sans doute, mais à quel prix. L’engin secouait l’arbre, les fruits tombaient, hélas souvent en s’abîmant, car l’abricot est fragile, surtout quand il est bien mûr. Rien ne vaut donc la cueillette à la main, à laquelle on revient.

"Si vous avez le malheur de cueillir un fruit de manière un peu trop virulente, les deux autres d'à-côté tombent. Il faut y aller mollo", explique Pierre-Jean, un agriculteur sous le chaud soleil du Roussillon. C’est ce qu’on appelle l’économie de la qualité.

Antioxydant et excellent pour la santé

On paie sa livre d’abricots, cueillie avec délicatesse, un peu plus cher, mais le fruit est beau, généreux, d’une fraîcheur absolue. Le Roussillon qui produit sous AOC des abricots charnus, aux joues rosées, avec un système d’irrigation naturelle et inédit : "L'irrigation est régulée par les neiges des montagnes. Toutes ces fontes des neiges génèrent des eaux dans les canaux qui sont bien distribuées au niveau des parcelles. Pour tout mécanisme d'irrigation bien précis qui souvent est centenaire", explique un producteur d'abricots.

Sinon, l’abricot est antioxydant, excellent pour la santé. On peut le consommer frais, en salade, en jus, séché, ou en confiture, je vous propose d’ailleurs une recette de marmelade. Enfin comment ne pas échapper au sens argotique de l’abricot, qu’on connaît tous, chanté par Colette Renard dans Les Nuits d'une demoiselle. Bon, que ce soit pour un bel amour d’été, ou pour une valeur sûre dans votre assiette, n’oubliez pas durant vos vacances de suivre les conseils de France Gall et d’emprunter la Rue de l'Abricot.

Ingrédients pour six pots :

1,6 kg d’abricots dénoyautés, 1 kg de sucre.

Préparation :

Laver et essuyer les abricots. Les dénoyauter et les couper en petits morceaux. Les verser dans une bassine puis ajouter le sucre. Mélanger.

Casser les noyaux et prélever les amandes de 15 d’entre eux. Les peler, les diviser en deux, les réserver.

Commencer la cuisson à feu vif jusqu’à ébullition en remuant souvent, puis baisser le feu et continuer à cuire pendant sept minutes. Ajouter les amandes, finir de cuire une minute supplémentaire.

Écumer la confiture et la verser dans les pots.

Un abricotier prêt à offrir ses fruits lors d\'une prochaine cueillette.
Un abricotier prêt à offrir ses fruits lors d'une prochaine cueillette. (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)