Histoires d'info, France info

Histoires d'info. Les beaux perdants : Jessika Ponchet, la joueuse de tennis qui a perdu un match imperdable

Ils ont subi un ou des échecs et ils ont été célèbres. Thomas Snégaroff nous fait revivre les moments les plus épiques de leur vie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La joueuse de tennis Jessika Ponchet au tournoi de Roland-Garros, porte d\'Auteuil à Paris, le 26 mai 2019.
La joueuse de tennis Jessika Ponchet au tournoi de Roland-Garros, porte d'Auteuil à Paris, le 26 mai 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Je vous donne rendez-vous sur un court de tennis. Nous sommes à quelques jours du début de Roland-Garros 2018 et la joueuse qui s’entraîne est une jeune espoir française qui bénéficie d’une invitation des organisateurs pour entrer dans le tableau finale du tournoi. Classée au-delà de la 200e place mondiale, elle nourrit avec sincérité de grandes ambitions. "Ce que je vise, explique la tennis woman française c'est d'aller dans les grands chelems, de finir même tête de série des grands chelems."  Jessika Ponchet perdra sans démériter au premier tour face à Lucie Safarova finaliste de Roland-Garros l’année précédente. Mais ce n’est pas cette défaite qui n’a rien d’humiliante qui vaut à Jessika Ponchet sa place dans ce rendez-vous estival.

C’est une autre défaite qui a lieu quelques mois plus tard, en avril 2019, lors d’un tournoi à Sunderland en Angleterre. Jessika Ponchet est opposée à  une joueuse originaire de Hong King, Tara Moore classée au-delà de la 400e place mondiale, et tout se passe admirablement pour la joueuse française qui gagne tranquillement le premier set 6-0 avant de mener 5-0 dans la deuxième.

le doute s'insinue dans son esprit 

Bref, deux roues de bicyclettes se profilent. Oui, mais voilà, tout va commencer à se détraquer. Tara Moore commence à mieux jouer, n’ayant plus rien à perdre, elle marque un premier jeu, puis un second et le doute s’insinue dans l’esprit de Jessika Ponchet, qui parvient tout de même à gagner un jeu pour atteindre un jeu décisif. Là, elle obtient une balle de match, mais finit par perdre le set. Le dernier set tourne rapidement à l’avantage de Tara Moore qui l’emporte 6-3. Jessika Ponchet a connu le drame qu’ont connu beaucoup de joueurs amateurs. On lui souhaite aujourd’hui le meilleur, et pour l’anecdote sachez que la joueuse dessinée sur l’affiche officielle de Roland-Garros, c’est elle.  

La joueuse de tennis Jessika Ponchet au tournoi de Roland-Garros, porte d\'Auteuil à Paris, le 26 mai 2019.
La joueuse de tennis Jessika Ponchet au tournoi de Roland-Garros, porte d'Auteuil à Paris, le 26 mai 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)