Histoires d'info. Les beaux perdants : Adidas ne veut pas de Michael Jordan

écouter (3min)

Ils ont subi un ou des échecs et ils ont été célèbres. Thomas Snégaroff nous fait revivre les moments les plus épiques de leur vie. Les stars du basket américain font et défont les modes en matière de chaussures de sport. Adidas doit regretter de ne pas avoir signé avec un certain... Michael Jordan.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le basketteur Michael Jordan en conférence de presse, à Paris, le 24 janvier 2020. Photo d'illustration (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Nous sommes en août 2020 et une paire de chaussures de sports est vendue aux enchères... 615 000 dollars. C’est une paire de Nike Air Jordan One portée par Michael Jordan en 1985 et il s’en est fallu de peu qu’aux pieds, il porte à ce moment-là une marque européenne à trois bandes : Adidas. Retour à la fin de la carrière universitaire du basketteur en 1984. Fini l’Université de Caroline du Nord, direction la NBA pour celui qui est considéré comme l’une des futures grandes stars du basket US.

Son agent David Falk cherche un équipementier. Jordan a joué les Jeux olympiques de Los Angeles avec des Converse, mais il préfère signer chez Adidas, le leader mondial du secteur, dont il adore les chaussures basses. Le contact est noué. La firme allemande ne se montre guère intéressée à l’idée de signer un arrière préférant l’image des intérieurs puissants Kareem Abdul-Jabbar et Patrick Ewing qui sont déjà sous contrat chez Adidas.

Plus de 100 millions d’Air Jordan vendues 

C’est ainsi qu’Adidas va laisser filer chez Nike une pépite. Le concurrent américain met le paquet, offre à Jordan un pont d’or : un partenariat de 2,5 millions de dollars sur cinq ans, incluant des bonus et 25% de royalties sur chaque paire vendue et la création d’une ligne vestimentaire à l'image du joueur. Mais même là, à quelques jours du début de la saison de NBA, Jordan penche encore pour Adidas dont il adore les survêtements. Un ultime coup de fil sans réponse d’Adidas, et Jordan signe chez Nike le 24 octobre 1984. Quelques mois plus tard, le 1er avril 1985 la Nike Air Jordan faisait son envol. Il s’est vendu plus de 100 millions d’Air Jordan depuis cette date. Et aujourd’hui Adidas est distancé par son concurrent américain

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire d'info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.