Histoires d'info, France info

100 ans après le Canal de Panama, le Canal du Nicaragua...

En 1914, le Canal de Panama est inauguré en grande pompe sur les rives de l'Isthme. Mais très vite, malgré le chantier titanesque, ce canal est trop étroit pour les navires de plus en plus gigantesques. Une vieille idée ressurgit : construire un canal au Nicaragua

(Canal du Nicaragua © Maxppp)

Le 15 août 1914, l'ambiance est à la fête sur les rives de l'isthme de Panama. Après 34 ans d'un chantier titanesque, les travaux sont enfin finis.

Le passage par le Canal de Panama permettra de raccourcir de 8.000 miles, environs 13.000 kms, la distance entre San Franscico et New York. Désormais, les navires n'auront pas besoin de passer par le si redouté Cap Horn pour relier par la mer les deux côtes américaines.

C'est une révolution pour le transport maritime et un des facteurs de ce que l'on appelle parfois la première mondialisation.

Avec l'émergence économique du Japon dans les années 1950-60, le Canal de Panama connaît son âge d'or. Mais dès 1950, la question de l'étroitesse du canal commence à se poser, même si l'on préfère encore minimiser la question !

"Aujourd'hui, il n'y a guère que le Queen Elizabeth et le Queen Mary qui ne pourraient pas passer"

Et pourtant, dans les années 1970, il faut se rendre à l'évidence : le gigantisme des porte-conteneurs pose problème. Les "Post Panamax", ces navires trop gros pour emprunter le canal sont de plus en plus nombreux.

C'est d'ailleurs un manque à gagner considérable pour le Panama, propriétaire à part entière du Canal depuis 1999, date à laquelle, conformément au traité de 1977, les Etats-Unis rétrocèdent le Canal au gouvernement panaméen.

Ainsi, on considère aujourd'hui que seuls 60% des porte-conteneurs peuvent traverser... Ce qui explique les travaux lancés en 2006 pour l'élargissement du canal. Prévus pour s'achever en 2014, la date a finalement été repoussée au début de l'année 2016. Mais malgré le gigantisme de l'oeuvre, les plus gros navires, comme l'Emma Maersk, ne pourront pas passer. 

Et c'est ainsi que cette vieille idée de percer un autre Canal, beauocup plus long, certes, mais aussi beaucoup plus large, a pu enfin se concrétiser.

Aujourd'hui même commence le percement du Canal du Nicaragua financé, signe des temps, effectué non par les Américains comme au Panama au début du XXe siècle, mais par les Chinois.

HISTOIRES D'INFO 22.12.2014 Canal Panama 1914
--'--
--'--
 

(Canal du Nicaragua © Maxppp)