Malo, 20 ans : "Si le débat se passe bien, ce sera Marine Le Pen qui finira dans l'urne"

écouter (3min)

Tous les jours, Manon Mella donne la parole aux jeunes de 18-30 ans. Mardi 19 avril, rencontre avec Malo, 20 ans, étudiant à Paris.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'illustration (MANON MELLA / FRANCEINFO)

Malo, 20 ans, est étudiant à Paris. Au premier tour de l’élection présidentielle, il a longuement hésité entre Éric Zemmour et Marine Le Pen et a finalement choisi la candidate du Rassemblement National, comme 26% des 18-24 ans. Malo raconte avoir été séduit par le virage idéologique, selon lui, opéré par la candidate depuis quelques années. "Je trouve que Marine Le Pen a changé par rapport à 2017. Elle est revenue sur certains points", lance Malo. "Sa position sur l'immigration, je la trouvais trop radicale. Cette fois-ci elle veut faire un référendum", explique-t-il. 

L'étudiant de 20 ans soutient aussi la proposition de Marine Le Pen qui promet d'exonérer d'impôt sur le revenu "tous les moins de 30 ans" indépendamment de leurs ressources. Selon lui, cela encouragerait les jeunes à rester en France.

Malo a voulu garder son anonymat pour cette interview. Malgré la stratégie de "dédiabolisation" opérée par le Rassemblement National, l'étudiant n'est pas à l'aise avec le fait de dire qu'il vote pour Marine Le Pen. "Quand on est jeune, beaucoup de comprennent pas pourquoi on peut voter pour Marine Le Pen", déplore-t-il en évoquant une pression sur les réseaux sociaux ou dans le milieu professionnel. En revanche, Malo assume quand il s'agit de son entourage. "Dans la vie de tous les jours avec mes copains, je le dis".

"Si Marine Le Pen s'écroule lors du débat, ça changera la donne"

 

Malo sera très attentif au débat opposera Marine Le Pen et Emmanuel Macron mercredi 20 avril. "J'attends une Marine Le Pen qui soit capable de répondre, qui soit présente physiquement pour montrer qu'elle est capable de prendre la place d'Emmanuel Macron."

L'issue du débat pourrait même le faire changer d'avis sur son vote. "Si Marine Le Pen s'écroule, si elle se cache derrière ses feuilles et si elle n'a pas de répartie, ça changera la donne. Si elle refait les mêmes erreurs qu'en 2017, mon choix se portera sur Emmanuel Macron. Si ça se passe bien, ce sera Marine Le Pen qui finira dans l'urne", conclut Malo. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.