Lynda, 21 ans : "Je ne sais pas pour qui voter, pourtant, j'ai lu tous les programmes !"

écouter (3min)

Tous les jours, Manon Mella donne la parole aux jeunes de 18-30 ans. Jeudi 7 avril, rencontre avec Lynda, 21 ans, étudiante à Paris. 

Article rédigé par
Manon Mella - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lynda, 21 ans, étudiante à Paris. Indécise à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, elle envisage de voter blanc. (MANON MELLA / FRANCEINFO)

Lynda a 21 ans. Originaire de Lyon, elle est en situation de rupture familiale avec ses parents et vit en ce moment à Paris où elle suit des études en communication. Intéressée par la politique et très attachée au droit de vote, elle envisage, à regret, de voter blanc lors du premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 10 avril. Pour un premier vote, elle avait imaginé un autre scénario. 

"Personne ne m'a convaincu"

Et pour cause : à trois jours du premier tour, elle est indécise. "Je ne sais pas du tout pour qui voter dimanche. Pourtant j'ai lu tous les programmes et je m'y intéresse un peu. Personne ne m'a convaincu".

Je me suis intéressée à tous les partis mais je n'arrive pas à me décider, c'est trop dur. 

Lynda, 21 ans

La jeune femme ne retrouve pas les sujets qui la préoccupe dans les programmes, c'est-à-dire l'écologie, la justice sociale et l'éducation, pourtant présents chez certains candidats. "En fait, je pense que je ne crois pas trop à la notion de parti politique. Que ça soit à droite ou a gauche, ils vont s'emparer de certains sujets mais pas des autres. Je ne comprends pas pourquoi. L'écologie, c'est ultra important mais la sécurité aussi par exemple.

"Je pense que je vais voter blanc mais ça me dérange"

Indécise, Lynda tranche : "Je pense voter blanc mais ça me dérange. Personne ne me correspond donc je le dis en votant blanc". Plus globalement, elle est déçue par le manque de communication et de pédagogie autour de l'élection présidentielle. "Les politiques disent que les jeunes vont s'abstenir mais qu'ont-ils fait pour les encourager à voter ? Qu'ont-ils fait pour attirer les jeunes ?", lance Lynda.

Elle qui vient d'une famille apolitisée, elle a eu du mal à trouver les bonnes informations. "Où je vote ? Comment ? Avec quoi ? Une carte d'identité ? Un permis ? Tout ça j'ai envie que ça soit plus accessible", conclut-elle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.