Cet article date de plus de neuf ans.

Unis-Cité propose aux jeunes de 16 à 25 ans de faire un Service Civique en travaillant sur les souvenirs des seniors

écouter (5min)
L'association Unis-Cité invite les jeunes de 16 à 25 ans à consacrer un moment de leur vie à la collectivité. De cette expérience est née "Passeurs de Mémoires", une initiative qui invite les seniors à raconter leurs souvenirs aux volontaires du Service Civique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

L'association Unis-Cité, lancée fin 1994, est à but non lucratif, indépendante et laîque. Elle a pour objectif d'organiser et de promouvoir l'idée du Service Civique volontaire en France.

Le Service Civique offre à des jeunes de toutes origines et cultures, la possibilité de s'engager à temps plein et en équipe, durant six ou neuf mois, sur des missions d'intérêt général : sensibilisation d'habitants de quartiers aux économies d'énergie, lutte contre l'isolement des personnes âgées, accompagnement de personnes handicapées...

Pour accomplir ce Service Civique plusieurs conditions :

Avoir entre 16 et 25 ans.Être motivés et libres au moment de la sélection.Le Service Civique est de 6 à 9 mois.Le Service Civique est rémunéré, suivant les missions, à 560 euros environ, comprenant les frais de transport et d'alimentation.Les jeunes volontaires bénéfient d'une protection sociale et de formations mais également d'un accompagnement sur un projet professionnel. A ce jour, plus de 8.000 jeunes ont déjà effectué un Service Civique à Unis-Cité dans une trentaine de villes en France.

Unis-Cité a également mis en place, Les passeurs de mémoire. Une initiative qui permet aux jeunes volontaies de receuillir les souvenirs des plus âgés, à domicile, en maisons de retraite, dans les centres communaux d'action sociale ou dans les Point Emeraude (centre local d'information et de coordination gérontologique) en Ile-de-France ou CLIC ( les Centres Locaux d'Information et de Coordination gérontologique) en région.

Dans ces échanges, les plus jeunes apprennent à écouter l'histoire des seniors et à apprécier une génération dont ils ignorent tout.

Les souvenirs des seniors sont rassemblés sur le site des Passeurs de mémoires, en livres, lectures et expositions.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.