franceinfo seniors, France info

franceinfo seniors. Le confinement a-t-il remis en question le couple et la sexualité des seniors?

Le couple a peut-être un avenir. Si la tendance se maintient, les hommes et les femmes vont tranquillement réinventer de nouvelles façons de vivre ensemble.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La pandémie a touché la vie des familles et des couples. Les enquêtes de santé publique en attestent. (Illustration)
La pandémie a touché la vie des familles et des couples. Les enquêtes de santé publique en attestent. (Illustration) (CAROL YEPES / GETTY IMAGES)

Selon un sondage Ifop pour le site charles.co, 60% des Français en couple confient ne pas avoir été impactés par le confinement, tandis que 30% estiment même que cette période les a rapprochés. La situation a été brutale pour 4% des Français, ayant décidé de rompre définitivement après le premier confinement. Une personne en couple sur 10 ne souhaiterait pas être confinée avec le même partenaire, tandis que 8% préféreraient même être seuls.

La résistance du couple en période de pandémie

Côté sexualité, chez les personnes en couple, la proportion de personnes très satisfaites perd sept points, entre l'avant et l'après confinement, tandis que 5% des personnes en couple confient avoir eu des échanges virtuels avec quelqu'un d'autre que leur conjoint. Et plus d'un quart des célibataires de moins de 35 ans avait déjà fixé un rendez-vous avec un potentiel partenaire, lorsque le confinement serait levé.

L’institut d’études opinion et marketing en France et à l’international (Ifop) a publié récemment les résultats d’une enquête réalisée sur 3 045 personnes âgées de 18 ans et plus, afin d’évaluer l’impact du confinement sur la vie et l’épanouissement sexuelle et affective des Français confinés.

Selon leurs réponses au questionnaire de l’enquête, 44% des Français n’ont pas eu de rapport sexuel au cours du dernier mois, par rapport à 26% en temps normal. Les tranches d’âges les moins actives ont surtout été les 18-24 ans ainsi que les seniors. "47% des 55- 64 ans et 60% des 65+ n’ont eu aucun rapport pendant cette période", rapporte l’Observatoire des seniors. 

Des changements liés à la situation de confinement

La promiscuité constante du conjoint, le stress, le manque de sommeil et la fatigue peuvent avoir en effet un impact négatif sur la libido.

Réapprendre à vivre ensemble.
Réapprendre à vivre ensemble. (Yvon Dallaire)

Chez les femmes en particulier on a constaté une baisse de désir, remplacée plutôt par l’envie de faire plaisir à son partenaire et de consolider le couple. 

"Je suis psychologue, auteur, formateur et conférencier. J’ai fait des relations homme – femme ma spécialité, et j’ai écrit une trentaine d’ouvrages sur le sujet, dont une trilogie bestseller sur le bonheur conjugal. J’ai développé une approche psychosexuelle appliquée et positive, qui intègre les données de la nature biologique de l’être humain et les théories psychosociales explicatives de son comportement". Yvon Dallaire

https://www.mtoncouple.com/confinement-couple/

Vivre heureux à deux, c'est possible !

Qui sont ces femmes heureuses ?

chroniques conjugales

La pandémie a touché la vie des familles et des couples. Les enquêtes de santé publique en attestent. (Illustration)
La pandémie a touché la vie des familles et des couples. Les enquêtes de santé publique en attestent. (Illustration) (CAROL YEPES / GETTY IMAGES)