France Info numérique, France info

Polémique autour de la nouvelle chanson des Enfoirés

Les internautes n'apprécient pas tellement le message véhiculé par "Toute la vie", le nouveau titre des Enfoirés.

(Le message à la jeunesse, invitée à "se bouger", passe très mal sur les réseaux © Capture d'écran YouTube)

 "Réac ", "bête ", "indigne de Coluche ", "Les Enfoirés n'ont jamais aussi bien porté leur nom "... Les internautes ne sont pas tendres avec le nouveau titre de la chorale de stars des Restos du Coeur, "Toute la vie ", accusée de véhiculer un message anti-jeunes. Il est vrai que le clip, qui met face à face les chanteurs susnommés et un groupe de jeunes, lancés dans un ping-pong vocal où les seconds reprochent aux premiers de leur laisser un monde en mauvais état, ce à quoi ils répondent "Tout ce qu'on a, il a fallu le gagner / C'est à vous de jouer, mais il faudrait vous bouger "...

La vue de ce groupe composé d'artistes assez à l'aise financièrement et pour partie pas si vieux que ça (Jean-Baptiste Maunier, Tal, Zaz ou encore M Pokora, au hasard) se risquant à donner des leçons à la jeunesse française dans son ensemble peut susciter, il est vrai, une certaine gêne. Du côté des Enfoirés, on se défend comme on peut, plaidant un problème "d'interprétation" :

Sur les réseaux, on répond avec les armes habituelles : la parodie. Suivez de près le hashtag , il risque de nous offrir de très beaux moments d'Internet.

Enfin, mention spéciale à l'internaute qui a eu l'idée fabuleuse - soulignée par le site Konbini - de reprendre les images du clip, de les remonter et d'y assortir la bande-son extrêmement adéquate qu'est le titre "Des lieux associatifs pour les jeunes " des redoutables Cobra. Chef-d'oeuvre :

Dans France Info Numérique, nous avons évoqué la com' virale de l'Observatoire du Pain et son concours de selfies à venir, "Coucou le pain", qui s'annonce gratiné et incontrôlable. On vous aura prévenu. Selfie toujours, nous avons également salué celui que l'astronaute américain Barry "Butch" Wilmore a envoyé aux terriens depuis l'espace. Vertigineux :

(Le selfie de Butch Willmore depuis l'espace. © NASA)

Egalement tombé sur notre radar, l'escapade de Banksy à Gaza, parti y poser quelques oeuvres et en ramenant une vidéos sous forme de parodie de clip d'agence de voyages :

Enfin, last but not least, nous avons salué le bel effort de l'ex-maire toxicomane de Toronto Rob Ford, héros du web devant l'Eternel, pour tenter de revenir dans l'Internet-jeu en mettant en vente sur un célèbre site d'enchères des souvenirs à destination de ses fans, dont la cravate qu'il portait le jour où il a publiquement reconnu sa consommation de crack. Un morceau d'histoire, s'il en est.

(Le message à la jeunesse, invitée à "se bouger", passe très mal sur les réseaux © Capture d'écran YouTube)