France Info numérique, France info

L'affaire de la cité maya oubliée se dégonfle

Relayée un peu partout dans le monde, la belle histoire de la semaine commence à perdre de sa superbe.

(La pyramide de Kukulcán, à Chichén Itzá, au Mexique, véritable site maya © REUTERS / Victor Ruiz Garcia)

 Vous l'avez sans doute vue passer, au détour d'une visite sur les réseaux sociaux ou tout simplement au journal télévisé : l'histoire extraordinaire du jeune William, 15 ans, écolier canadien qui aurait découvert, grâce aux étoiles, la localisation d'une cité maya oubliée. Si, en plus, vous avez été nourri, comme beaucoup, aux Cités d'Or lors de votre prime jeunesse, votre intérêt n'a sans doute pas manqué d'être piqué au vif. Sauf que, comme le notent nos confrères d'Arrêt sur Images et du Monde.fr, tout cela ne semble pas très sérieux.

Tout en effet pointe vers l'emballement total : source peu fiable (un tabloïd de Montréal), absence de réel avis d'expert des mayas, et surtout avalanche d'approximations, par exemple sur les constellations, utilisées par le jeune homme pour retrouver la fameuse cité, qui nous viennent... des Grecs. Face à l'ampleur que prend l'histoire, plusieurs experts reconnus sont sortis du silence pour vertement critiquer l'histoire. L'un d'entre eux estime même que les formes géométriques repérées sur des images satellites, et sensées attester de l'existence de vestiges mayas, ne seraient en réalité qu'un vieux champ de maïs et un petit lac asséché. Retour sur le Grand Condor.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué Periscope;

aux frontières de la réalité et de la fiction; ce rapport accablant sur la modération des propos haineux sur les réseaux sociaux et

.

(La pyramide de Kukulcán, à Chichén Itzá, au Mexique, véritable site maya © REUTERS / Victor Ruiz Garcia)