France Info numérique, France info

François Hollande à mi-mandat, vu par sa fiche Wikipédia

Qu'est-ce que l'encyclopédie participative retient de la première moitié du mandat présidentiel de François Hollande ? Sur sa page Wikipédia, les rares conflits d'édition ne portent pas sur les sujets forts de ses premiers 30 mois à l'Elysée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le président français François Hollande au palais de l'Elysée © Maxppp)

On est loin des 200 modifications du 6 mai 2012, jour de l'élection de François Hollande à la présidence de la République mais sa page Wikipédia, éminemment sensible en tant qu'un des premiers résultats de recherche Google, continue d'être alimentée et modifiée par les contributeurs. Si l'on veut revivre les 30 premiers mois de François Hollande à l'Elysée, trois axes structurent la page : sa politique intérieure, l'évolution de sa popularité ou sa politique internationale. Aucune page Wikipédia spécifiquement consacrée au mandat présidentiel de François Hollande n'a été créée, contrairement à celui de Nicolas Sarkozy pour lequel une page a été ouverte fin 2011.

En excluant les discussions sur l'homme politique François Hollande, deux éléments de cette première moitié de mandat présidentiel ont été l'objet de conflits d'édition entre les contributeurs de l'encyclopédie participative. Premièrement, faut-il dédier un paragraphe aux sifflets dont a fait l'objet François Hollande lors de sorties publiques ? Ou est-ce trop anecdoctique ? "Tous les médias ont analysé et commenté ces sifflements, unanimement considérés comme le symbole du franchissement d'une frontière "sacrée" , avance le contributeur Albergrin007. Un autre contributeur, Xav, lui répond : "Si on le maintient, il faut l'équilibrer, et notamment tenir compte de la réaction de Hollande lui-même". Ce paragraphe a été finalement supprimé.

Autre discussion : pourquoi consacrer une trentaine de lignes à l'évolution de la popularité de François Hollande ? Et comment recenser tous les facteurs de cette impopularité sans perdre son objectivité? Finalement, on revient à la même question : quel sujet de la présidence de François Hollande mérite de figurer sur sa page ?

Que retenir de 30 mois de présidence ?

Cette page fait partie de celles que Fabrice, administrateur depuis trois ans sur Wikipédia et connu sous le nom de Starus, suit avec attention. Pour lui, cette multitude de questions est le reflet d'un débat parmi les contributeurs "entre encyclopédie et actualité."

"Est-ce qu'on est capable aujourd'hui de déterminer que l'actualité brûlante est digné d'etre mentionnée dès aujourd'hui dans Wikipedia ou est-ce qu'il faut attendre une semaine, un mois ou un an pour que des sources dites secondaires puissent analyser les faits?" , s'interroge ce chef d'entreprise et pilote de 49 ans vivant en République dominicaine.

Il a également remarqué que "le dernier apport en contenu sur cette page remonte à la parution du livre de Valérie Trierweiler". En dehors "des fameux vandalismes, ces remarques désobligeantes ou des insultes sur sa vie privée rapidement supprimée par des patrouilleurs" , soit des contributeurs de Wikipédia qui surveillent les modifications récentes en plus des suppressions suspectes de paragraphes dans des pages à l'aide notamment de robots.

Une page peu controversée

Pour  Cheep, étudiant en troisième année de bi-licence économie et droit à Nancy aux opinions à droite de l'échiquier politique, la page Wikipédia de François Hollande, à laquelle il contribue, n'est pas une page de controverses comme certaines pages d'autres hommes politiques tels Nicolas Sarkozy ou Jean-Marie Le Pen. "Il n'y a pas d'annulations fréquentes de modifications ou des insultes entre contributeurs", explique-t-il. Lui trouve la page de François Hollande "encore trop synthétique".

Sixième page la plus lue sur Wikipédia en 2012 avec plus de trois millions de visites, cette page est dorénavant consultée par cinq fois moins de lecteurs. Depuis fin septembre, elle est semi-protégée. Elle ne peut plus être si facilement modifiée, notamment par des adresses IP, afin d'éviter insultes et autres commentaires malvenus qui se sont multipliés ces dernières semaines. Mais cette décision a été prise par un administrateur, non pas par Wikimédia France, association loi 1901 qui soutient Wikipédia. "Nous n'avons pas de veille particulière sur la page de François Hollande. Chaque contenu est la responsabilité propre de l'auteur", assurent-ils.

(Le président français François Hollande au palais de l'Elysée © Maxppp)