France Info numérique, France info

Brésil : "Dilma Bolada", la carte de la satire des soutiens de Dilma Rousseff

A deux jours du second tour de l'élection présidentielle entre la présidente candidate à un second mandat et Aecio Neves, la campagne se polarise fortement en ligne. Avec humour, ironie et agressivité.

(La candidate et présidente brésilienne Dilma Rousseff © Maxppp)

Dilma comme Dilma Rousseff, l'actuelle présidente du pays et candidate pour un second mandat de quatre ans. "Bolada ", cela veut dire fâchée en portugais. Car la Dilma Bolada, c'est sa parodie haute en couleurs, satirique, piquante, passionnée de télé-réalité et qui ne mâche pas ses mots. Autrement dit, tout le contraire de la présidente brésilienne à l'apparence plutôt austère. La Dilma Bolada, elle, n'existe qu'en ligne via une page Facebook qui est suivie par plus d'un million et demi de personnes au Brésil.

Depuis quelques jours, cette Dilma Bolada, derrière laquelle on retrouve un jeune homme de 24 ans, est plus que directe dans ses consignes de vote. Il faut voter Dilma Rousseff face à son rival centriste Aecio Neves qui est, lui, surnommé "Aecio NEVER ".

L'exemple de la page "Dilma Bolada " n'est qu'un exemple parmi d'autres de la férocité des derniers jours de la campagne présidentielle brésilienne. Les Brésiliens très connectés ne manquent pas d'imagination pour rallier les indécis à leur camp.

Exemple avec cette chanson très critique du premier mandat de Dilma Rousseff.

Ou cette version transformant les candidats du premier tour en des participants à un combat de rue.

 

(La candidate et présidente brésilienne Dilma Rousseff © Maxppp)