Cet article date de plus de huit ans.

Il faudra 120 ans pour stocker tous les déchets radioactifs français

écouter (25min)
Même si l'Etat se donne un peu plus de temps pour des essais scientifiques, le petit village de Bure (Meuse) devrait accueillir vers 2025 le plus grand tombeau de déchets radioactifs de la planète.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (© Reuters)

 Bure, petit village de la Meuse près de Bar-le-Duc. 89 habitants, et bientôt la plus grande poubelle nucléaire au monde.

Pour l'instant, ce n'est qu'un laboratoire mais d'ici 2025, Bure devrait héberger, à 500 mètres sous terre, un tombeau pour les déchets radioactifs les plus dangereux.

La France est l"un des pays au monde qui produit la plus grande quantité de déchets radioactifs. Quelle que soit la décision qui sera prise au sujet du parc de réacteurs nucléaires (réduction de la part du nucléaire, sortir progressive du nucléaire, développement des énergies renouvelables...), les scientifiques estiment qu'il faudra 120 ans pour s'occuper des déchets radioactifs qu'on a produits jusqu'à présent, et que vont produire nos 58 réacteurs nucléaires jusqu'à leur démantèlement, 120 ans.

Sous-sol en argile

Principal atout de Bure pour ce projet baptisé Cigéo : son sous-sol, en argile. Car l'argile, ça ne bouge pas et c'est donc la matière idéale pour y enterrer, pour plusieurs dizaines de milliers d'années, les déchets atomiques les plus dangereux — si l'on s'en approche, on reçoit une dose mortelle en moins d'une seconde.

Evidemment, ce projet unique de tombeau nucléaire n'a pas que des amis.

Annabelle Comtetravaille à l'Andra, l'Agence nationale de gestion des déchets radioactifs

Au micro, nos petits abonnés à Mon Quotidien , le quotidien des 10-14 ans : Espoire, Grâce, Curtis et Rayan.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.