franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Pourquoi des juifs ont été exterminés par les nazis ?

Alors que des dirigeants du monde entier assistent mardi à une cérémonie pour le 75e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, franceinfo junior revient sur cette page noire de l'Histoire. Pour répondre aux questions de collégiens : Claude Singer du Mémorial de la Shoah à Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des visiteurs dans la salle des noms du musée commémoratif de l\'Holocauste Yad Vashem à Jérusalem, le 21 janvier 2020. Photo d\'illustration.
Des visiteurs dans la salle des noms du musée commémoratif de l'Holocauste Yad Vashem à Jérusalem, le 21 janvier 2020. Photo d'illustration. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Jeudi 23 janvier, une quarantaine de dirigeants du monde entier sont en Israël dont le président Français Emmanuel Macron, pour marquer le 75e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, la fin de l'extermination des juifs par les nazis. C'est une page noire de l'Humanité sur laquelle nous allons nous pencher avec des élèves de sixième au collège de Thourotte (Oise). Pour répondre à leurs questions : Claude Singer, responsable du service pédagogique au Mémorial de la Shoah à Paris.

Jade pose la première question au micro : "Combien y-a-t-il eu de morts dans les camps d'extermination ?" demande l'élève. Le spécialiste lui répond : "Dans les camps d'extermination, il y a eu environ trois millions de morts, mais il faut ajouter deux millions de personnes tuées par des troupes d'élite surtout dans la partie orientale de l'Europe, et puis un million de personnes mortes un peu partout"  sur le continent soit six millions de juifs "sur une population estimée à 11 millions en Europe" à l'époque. Ça s'est passé où ? Pourquoi Hitler a fait ça ? Pourquoi ce nom "Shoah" ? Sur cette page, réécoutez en entier l'émission franceinfo junior du jour sur ce sujet.

Des visiteurs dans la salle des noms du musée commémoratif de l\'Holocauste Yad Vashem à Jérusalem, le 21 janvier 2020. Photo d\'illustration.
Des visiteurs dans la salle des noms du musée commémoratif de l'Holocauste Yad Vashem à Jérusalem, le 21 janvier 2020. Photo d'illustration. (LUDOVIC MARIN / AFP)