Cet article date de plus de neuf ans.

Cahuzac et Sarkozy, deux hommes politiques rattrapés par la justice cette semaine

écouter (5min)
Justice et politique : la semaine a été riche avec la démission d'un ministre, Jérôme Cahuzac, et la mise en examen d'un ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. Deux hommes rattrapés par la justice pour des délits présumés, réprimés par la loi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Jérôme Cahuzac est soupçonné
d'avoir caché de l'argent sur un compte en banque en Suisse pendant plusieurs
années. Puis d'avoir transféré le magot sur un autre compte à Singapour. Le
tout dans le but d'échapper à l'impôt.

Mardi, la justice décide d'ouvrir une enquête pour "blanchiment de fraude
fiscale". En quelques heures, le sort du ministre du Budget est scellé. Il
est contraint à la démission
. Mais Jérôme Cahuzac continue de clamer son
innocence.

Quant à Nicolas Sarkozy, il est
soupçonné d'être allé chercher des enveloppes d'argent liquide chez la milliardaire Liliane
Bettencourt pour financer sa campagne électorale de 2007. La propriétaire du groupe L'Oréal, femme la plus riche de France, est une vieille dame
fragile, qui n'avait plus toute sa tête : l'ancien président de la République a été mis en examen jeudi soir pour
"abus de faiblesse"
dans ce que l'on appelle "l'affaire Bettencourt".

Pour répondre aux questions des
abonnés à Mon Quotidien, le quotidien des 10-13 ans, l'ancien haut
magistrat Philippe Bilger.

Au micro : Rose et Oriane, 9 ans, et Marguerite, 11 ans :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.