franceinfo golf, France info

franceinfo golf. Open de France et mondial de foot

Le golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines accueille depuis jeudi 28 juin, l’Open de France, à trois mois de la Ryder Cup.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Alexander Lévy à l\'arrivée du 18 sur l\'Albatros
Alexander Lévy à l'arrivée du 18 sur l'Albatros (Fabrice Rigobert Radio France)

A trois mois de la Ryder Cup, le golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines accueille depuis jeudi 28 juin et jusqu'à demain dimanche 1er juillet, l’Open de France. Huit joueurs du top 30 mondial dont l’américain Justin Thomas, l’espagnol John Rahm 3e ce samedi matin, ont fait le déplacement. C’est le suédois Marcus Kinhult qui a pris la tête de l’épreuve avec un score de moins six.

Cette troisième journée du 30 juin sera un peu particulière

Une journée spéciale pour les joueurs, avec le coup d’envoi du match de football du Mondial entre l’équipe de France et l’Argentine à 16h.

Face à l’Argentine, les Français ont déjà gagné…Du moins au golf, car sur le parcours de l'Open de France, le seul argentin en lice, Andres Romero, n’a pas franchi le cut hier. Il a déjà fait ses valises et il ne sera pas l’homme à battre sur les fairways de l’ "Albatros", où le cœur des passionnés de sports balancera entre golf et foot. Ce sera le cas pour certains spectateurs.

Un oeil sur le smartphone, l'autre sur le parcours

"On enregistre le match à la télé et en rentrant le soir on le regarde, et dans la journée on se concacre au golf", explique Basile. "C’est pareil" appuie Jules, "on regarde le score sur le téléphone, on ne vient pas tous les jours au golf donc on en profite".

Un œil sur le smartphone, un autre sur le parcours : un exercice que les joueurs ne pourront s’autoriser. Raphaël Jacquelin, l’un des quatre français encore en lice, 22e à sept coups du leader, espère peut-être s’informer autrement pendant sa partie.

"Il y a du monde dans le public, ils me donneront des infos. Mais je pense que je vais simplement rester concentré sur ce que je dois faire et je vais leur laisser faire le travail. On ne sort pas de sa partie ici. Je vais tout rater, c’est dommage, parce que j’aurais bien aimé voir cette superbe affiche, mais je suis confiant et je leur fais confiance pour qu’ils me laissent voir le prochain match."

Pas question de se déconcentrer, même pour un huitième de finale de coupe du monde, tant les enjeux sont importants. Le regret est le même pour Grégory Havret. Remonté à la cinquième place à quatre coups du suédois Kinhult, et à la hauteur du numéro deux mondial, l’américain Justin Thomas, il sera sur le terrain pendant le match.

Un très beau match

"J’espère que sur les panneaux de score il y aura des "updates", ça arrive parfois dans certains pays que l’on nous tienne au courant", précise Grégory Havret. Je pense que ça va être un très beau match et qu’il va y avoir des buts. J’espère que ça va tourner en notre faveur."

Fan de foot, Alexander Lévy n’aura pas le même problème, même s’il aurait préféré être en meilleure position au classement aujourd’hui. Le numéro un français s’est qualifié à un coup près, pour les deux derniers tours hier soir, et sa partie sera terminée lorsque le match débutera.

Alexander Lévy au départ du trou numéro 12 sur le golf national.
Alexander Lévy au départ du trou numéro 12 sur le golf national. (Fabrice Rigobert Radio France)

"Je vais pouvoir regarder mon match de foot tranquille. Je pense que ça va être un gros match et je pense qu’ils peuvent gagner. Ils peuvent gagner la coupe du monde, parce que ce sera contre des équipes qui vont faire le jeu et l’équipe de France joue plus facilement contre ces équipes là."

Alexander Lévy est 55e au départ de ce troisième tour, à 10 coups de la tête, tout comme Mike Lorenzo Vera.
L’Open de France a par ailleurs perdu son sponsor titre. Le groupe chinois HNA qui lui a permis de passer d’une dotation de 3 à 7 millions de dollars se retire un an avant l’échéance. Le Tour européen espère trouver un nouveau sponsor pour permettre à l’Open de rester dans le cercle des Rolex séries.

Alexander Lévy à l\'arrivée du 18 sur l\'Albatros
Alexander Lévy à l'arrivée du 18 sur l'Albatros (Fabrice Rigobert Radio France)