franceinfo golf, France info

franceinfo golf. Golf et canicule

Le golf est un jeu d’extérieur et nous sommes actuellement en plein milieu de la saison. Mais la pratique de cette discipline est-elle compatible avec les fortes chaleurs, la canicule, tant pour les joueurs que pour les terrains. Oui, à condition de s’adapter.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Arrosage automatique et raisonné sur le Golf National
Arrosage automatique et raisonné sur le Golf National (Fabrice Rigobert Radio France)

Au-dessus de 30 degrés, la pratique du golf n’est pas interdite mais fortement déconseillée pour les sujets à risques : personnes âgées, ou présentant des problèmes cardio-vasculaires.

Boire régulièrement

Il faut aussi éviter impérativement les heures les plus chaudes et privilégier les parties de bonne heure le matin et tard le soir, et il faut prendre quelques précautions, explique le docteur Olivier Rouillon, médecin de la fédération française de golf.  

"La première chose c’est de se protéger, avec une casquette ou un chapeau à bords larges. Ensuite, il faut privilégier un chariot électrique voire une voiturette s’il y a beaucoup de dénivelé. Bien évidemment, il faut se protéger avec une crème indice 50. Il faut commencer à boire lorsque l’on tape des balles au practice, boire à chaque trou de façon régulière, et renouveler son stock d’eau si l’on fait 18 trous. Ne pas boire d’eau trop glacée, mais de l’eau fraîche et éviter les boissons pétillantes qui pourraient provoquer des problèmes digestifs par forte chaleur." 

On peut utiliser un parapluie pour se faire de l’ombre. Par fortes températures il est conseillé de boire 2 à 3 litres d’eau sur 18 trous pour bien s’hydrater.

Un arrosage raisonné

Cette canicule n’est pas sans conséquences pour les parcours, même si on ne parle pas de sécheresse. Paul Armitage, directeur du golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines a déjà pris des mesures.  

"Il y a deux, trois ans on a eu la chance de refaire, pour la Ryder, Cup notre système d’arrosage, donc on a un système qui est flambant neuf. On a des capteurs qui nous permettent de voir en temps réel les zones qui sont en difficulté, c’est-à-dire en stress hydrique, et on les privilégie évidemment. Là où on n'est pas en stress hydrique, le système ne va pas du tout arroser. On va privilégier les surfaces importantes, pour la clientèle comme les greens. On ne va pas s’amuser, sur les parcours "Oiselet" ou "Aigle" à arroser les fairways et les départs autant que les greens."

Le nouveau système d’arrosage mis en place a permis une économie d’eau de l’ordre de 35% ces deux dernières années au golf national. Les 28 salariés bénéficient de leur côté d’horaires aménagés. Le golf de Saint-Quentin-en-Yvelines a par ailleurs retrouvé depuis la mi-avril son parcours-école, "L’Oiselet", et son practice, qui avaient dû fermer pendant 10 mois pour permettre l’accueil des infrastructures de la Ryder Cup. Deux outils précieux maintenant ouverts au grand public.

Arrosage automatique et raisonné sur le Golf National
Arrosage automatique et raisonné sur le Golf National (Fabrice Rigobert Radio France)