franceinfo golf, France info

franceinfo golf. Des règles dépoussiérées

Depuis le début de l'année, les joueurs de golf, amateurs et professionnels, doivent respecter de nouvelles règles. De tels changements n'avaient plus été opérés depuis plus de 60 ans, l'objectif étant de rendre la discipline plus simple et plus attrayante.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
6 février 2019. Golfeurs et officiels se mettent d\'accord sur les règles et les règlements avant le tournoi ISPS Handa Vic Open 2019 à Geelong en Australie. 
6 février 2019. Golfeurs et officiels se mettent d'accord sur les règles et les règlements avant le tournoi ISPS Handa Vic Open 2019 à Geelong en Australie.  (GETTY IMAGES)

Un sport réservé à une élite avec des règles trop compliquées, trop strictes : le golf se bat depuis des années contre ces deux clichés. Le premier n'est plus totalement d'actualité avec l'ouverture des clubs au grand public et les nombreuses opérations en faveur de la popularisation de la pratique, et le second avec ce nouveau règlement va lui aussi être remis en question.

Accélérer le jeu, le rendre plus simple

De 34 règles fondamentales, on est passé à 24, pour atteindre trois grands objectifs :  accélérer le jeu, le simplifier et améliorer le comportement des joueurs sur le terrain.

 "Quand on perd sa balle aujourd'hui, on n'a plus que trois minutes pour la chercher, au lieu de cinq avant, explique Alain Rathery, vice-président du comité des règles à la fédération française de golf, et arbitre international.

Deuxième réforme, c'est la procédure de "drop", lorsque l'on est incapable de jouer la balle, là où elle se trouve, et qu'il faut la déplacer. On va remettre sa balle en jeu, et avant, lorsqu'on la remettait en jeu, on la lâchait à hauteur d'épaule, et maintenant, ce sera à hauteur de genou, de manière à être plus précis.

Plus facilement, le drop sera valable et on n'aura pas à le recommencer. De même, on a aujourd'hui la possibilité de "putter", c'est-à-dire de jouer un coup sur le green en laissant le drapeau dans le trou, ce qui n'était pas possible autrefois, ce qui va nous permettre de gagner du temps."

De nombreuses pénalités ont été supprimées, comme lorsque l'on touche deux fois la balle dans un même coup, ou quand on déplace la balle accidentellement. Il est désormais permis de poser le club dans certaines zones à pénalités, comme les bunkers, et on peut aussi enlever les détritus présents sur le sable sans pénalité.

Prendre soin du terrain

Les joueurs devront par ailleurs faire très attention à leur attitude en jeu, précise Alain Rathery.

"Il faut réparer les dégâts que l'on peut occasionner sur le terrain. Il y a tous les écarts de langage, les écarts de comportement, c'est le fait de gêner les autres, de jouer en téléphonant, de jeter les clubs, de frapper son équipement, et puis il y a un code vestimentaire à respecter."

Des pénalités pourront être attribuées en cas de comportement inapproprié. Une règle inquiète particulièrement les professionnels : le fait de ne plus pouvoir remplacer un club endommagé lors d'un tour de compétition.

6 février 2019. Golfeurs et officiels se mettent d\'accord sur les règles et les règlements avant le tournoi ISPS Handa Vic Open 2019 à Geelong en Australie. 
6 février 2019. Golfeurs et officiels se mettent d'accord sur les règles et les règlements avant le tournoi ISPS Handa Vic Open 2019 à Geelong en Australie.  (GETTY IMAGES)