Cet article date de plus de sept ans.

France Info en 3 minutes : "On se sent comme de la viande"

écouter
Tous les jours, France Info vous propose de retrouver en trois minutes les meilleurs moments de la journée sur notre antenne. Ce mardi, un témoignage poignant après la prise d'otages au Kenya, la polémique sur les roms en France qui continue, ou encore le retour d'un géant du cinéma d'auteur américain.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Il a fallu un peu plus de trois jours aux forces spéciales kenyanes pour maîtriser les shebab. Une prise d'otage d'une violence inouïe qui a fait 72 morts dont 5 terroristes, 170 blessés et plus de 60 disparus. Eric était dans le centre commercial quand l'attaque a eu lieu samedi dernier. Il s'est réfugié dans une banque. Il est l'un des rares Français à avoir accepté de s'exprimer.

►►► La prise d'otages racontée par un Français

Invitée ce mercredi matin de France Info, la commissaire européenne à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté, Viviane Reding, a vivement critiqué la polémique actuelle sur les roms, après notamment les déclarations du ministre de l'Intérieur Manuel Valls. "Il y a de l'élection en l'air en France"  a-t-elle dit. Avant de s'étonner de la non utilisation des fonds mis à la disposition par l'UE pour régler les problèmes qui se posent dans les communes.

►►► Roms : Viviane Reding dénonce des propos de campagne électorale

Le lycée professionnel est à l'honneur ce mercredi à l'occasion de la sixième journée de refus de l'échec scolaire. Une journée organisée par l'Association de la fondation étudiante pour la ville. Dans une enquête menée pour l'Afev, que France Info vous révèle, plus de la moitié des élèves de lycées pro sont satisfaits de leur parcours et estiment que leur filière est meilleure que le lycée général.

►►► Le lycée professionnel, bon tremplin contre l'échec scolaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France Info en 3 minutes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.