Femmes d'exception, France info

Malika Bellaribi-Le Moal : la diva des quartiers

Un timbre rare, une voix de velours, et un désir passionné de transmettre ses émotions, Malika Bellaribi-Le Moal est cantatrice, mezzo-soprano. Une carrière qu’elle a commencé tardivement et qui a été, pour elle, une renaissance.

(©)

Rien ne prédestinait Malika Bellaribi-Le Moal à
devenir cantatrice.

Née dans ce "quart monde" à la périphérie de Paris,
dénoncé par l’abbé Pierre, confrontée au racisme, à l’indifférence de
ses parents, à la misère, Malika Bellaribi est surtout victime, enfant,
d’un très grave accident qui la contraint à passer des années à
l’hôpital.

Loin de son univers familial, elle découvre la
musique.

Après une adolescence et un début de vie d’adulte à
nouveau très éprouvants, elle décide de changer le cours du destin et de
choisir librement sa vie.

A 27 ans, elle se lance corps et âme dans la musique. A
35 ans, à force de travail acharné, elle en fait son métier.

Depuis 10 ans, elle monte, dans des cités en
banlieue parisienne, des ateliers de chant lyrique. Pour prouver que cet
art est accessible à tous. Pour montrer à des enfants en grande
difficulté que pour eux aussi tout est possible.

9e édition de son festival De bouche à Oreille en
Gascogne
, du 26 juillet au 13 Août, avec notamment le 26 juillet à Mézin et
le 28 juillet à Gondrin : spectacle Samson et Dalila d'après
l'opéra de C. Saint Saëns  et le 13 Août
à Gondrin Offenbach en folies et autres dates de récital.

Malika Bellaribi-Le Moal a publié Les sandales blanches aux
éditions Calmann Lévy.

Toutes les
informations de spectacle sur son site : www.malikabellaribi.com

 

 

(©)