Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Les aides à la rénovation écologique de nos logements

Alors que la mairie de Paris envisage de rénover un million de logements d'ici 2050, franceinfo s'arrête sur les dispositifs en vigueur en matière de rénovation écologique des logements.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Si vous voulez changer fenêtres, volets ou porte d’entrée, vous n’aurez plus droit, entre le 1er janvier et le 30 juin prochain, qu’à un taux réduit de crédit d\'impôt de 15 %. 
Si vous voulez changer fenêtres, volets ou porte d’entrée, vous n’aurez plus droit, entre le 1er janvier et le 30 juin prochain, qu’à un taux réduit de crédit d'impôt de 15 %.  (PHOTO12 / GILLES TARGAT)

Le crédit d'impot pour la transition énergétique...

Il donne droit à un crédit d'impôt de 30% du montant des travaux, dans la limite de 8.000 euros pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, 16.000 euros pour un couple. Cette somme est majorée de 400 euros par personne à charge. Pour en bénéficier, il faut être un propriétaire vivant dans son logement, un locataire, ou un occupant à titre gratuit, sans condition de revenus. 
Si le crédit d'impôt est supérieur aux montant des impôts que vous devez payez ou si vous êtes non imposable, l'excédent vous est remboursé.

Un dispositif appelé à évoluer

Dans le cadre de l'examen en cours du projet de budget de l'Etat, il est envisagé qu'à partir du 1er janvier prochain, le taux du crédit d'impôt passe à 15%, au lieu de 30 donc, pour certains travaux -fenêtres, volets isolants, porte d'entrée- et qu'à compter du 1er juillet 2018, ces travaux spécifiques sortent totalement du dispositif.

Il est par ailleurs envisagé que le crédit d'impôt se transforme en prime, versée, à l'avenir, dés la fin des travaux, sans attendre le paiement de l'impôt sur le revenu.

Le dispositif "coup de pouce économie d'énergie"

Il est cumulable avec le dispositif précédent. Lancé en février dernier, il permet, sous conditions de ressources, de bénéficier jusqu'au 31 mars prochain, d'une prime exceptionnelle pour aider à financer certains travaux. Les plafonds varient selon qu'on habite en Ile de France ou dans les autres régions. 45% des ménages sont éligibles. Il faut pour cela se rapprocher d'un organisme partenaire.

L'éco prêt à taux zéro

Il peut être accordé à un propriétaire occupant son logement, ou au bailleur d'un logement occupé en tant que résidence principale. Les travaux doivent concerner un logement construit avant le 1er janvier 1990. Le montant maximum du prêt accordé est de 30.000 euros. 
Le dispositif a été prorogé jusqu'au 31 décembre 2018.

Les aides de L'ANAH

Vous êtes propriétaire occupant ou bailleur, vous pouvez également bénéficier d'aides de l'Agence Nationale de l'Habitat, à condition que votre logement ait plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé.

Les autres types d'aides

Il est aussi possible de bénéficier d'aides locales.

Enfin, certains travaux peuvent bénéficier d'une TVA à taux réduit à 5,5 %.

Pour y voir clair et déterminer, en fonction de vos travaux, vos revenus, votre zone géographique, à quelles aides vous avez droit et trouver des professionnels agréés, il peut être intéressant de vous rendre sur le site inetrnet: www.renovation-info-service.gouv.fr. Vous pouvez aussi, via ce site, être rappelé par un conseiller.

Si vous voulez changer fenêtres, volets ou porte d’entrée, vous n’aurez plus droit, entre le 1er janvier et le 30 juin prochain, qu’à un taux réduit de crédit d\'impôt de 15 %. 
Si vous voulez changer fenêtres, volets ou porte d’entrée, vous n’aurez plus droit, entre le 1er janvier et le 30 juin prochain, qu’à un taux réduit de crédit d'impôt de 15 %.  (PHOTO12 / GILLES TARGAT)