Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous : le plan canicule

Il n'y a pas de canicule actuellement, même s'il fait chaud ! C'est ce qu'a affirmé ce vendredi la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine. La ministre se dit toutefois "très vigilante" et "prête" à déclencher le plan canicule si nécessaire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(31° à Lille, 33° à Paris, 35° en Bourgogne... une vague de chaleur touche la France en cette fin de semaine © maxppp)

Depuis la canicule de l'été 2003 et la mort de 15.000 personnes un plan national est en veille chaque année du 1er juin au 31 août . Depuis juin 2004, la carte de vigilance de Météo-France intègre ce risque.  La canicule se définit comme un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs. En France, la période des fortes chaleurs s'étend généralement du 15 juillet au 15 août. Avant le 15 juin ou après le 15 août, les journées chaudes ne méritent que très rarement le qualificatif de "canicule", les nuits sont alors assez longues pour faire baisser la température, et en effet, ces jours-ci, la carte de vigilance de Météo France n'indique pas de temperature inquiétant. 

On l'a compris le plan canicule s'appuie sur l'expertise et les previsions de Météo-France.

 

Le niveau 1 est automatique : il s'active le 1er juin et se termine le 31 août. Il correspond à une veille saisonnière accompagné de campagnes d'information préventives. Les niveaux alerte canicule et mobilisation maximale sont activés en cas de passage à l'orange et au rouge sur la carte de Météo-France. L'Institut de veille sanitaire est immédiatement informé. 

 Les autorités décident alors des éventuelles mesures à mettre en œuvre comme le renforcement de l'accueil aux urgences, l'information des élus  locaux et des populations, et  même eventuellement un contact téléphonique régulier au niveau communal auprès de personnes fragiles isolées .  

L'exposition à de fortes chaleurs est une agression pour l'organisme.

Les personnes âgées, celles atteintes d'une maladie chronique, les  nourrissons sont particulièrement vulnérables.Il faut boire de l'eau, éviter de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique. Il faut maintenir son logement frais en fermant les fenêtres et les volets la journée.

 Le minstere de la Santé rappelle surtout que cette période de l'année doit permettre de se préparer pour que tout se passe bien en cas de vague de chaleur. Les personnes âgées, handicapées ou fragiles et isolées, peuvent par exemple s’inscrire sur une liste à la mairie afin de recevoir l’aide d'un bénévole lorsque la canicule sera là. Rappelons également que l'on peut appeler le numéro de Canicule Info Service pour avoir des informations plus précises : 0800 06 66 66.

(31° à Lille, 33° à Paris, 35° en Bourgogne... une vague de chaleur touche la France en cette fin de semaine © maxppp)