Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Le mouvement #MaintenantOnAgit

Après le mouvement Time's Up aux Etats-Unis, des actrices et personnalités lancent en France une collecte pour soutenir les femmes victimes de violence et les accompagner dans leurs démarches juridiques. Focus de franceinfo sur le mouvement #MaintenantOnAgit 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'espoir de la Fondation des Femmes: collecter un million d’euros grâce à cette campagne
L'espoir de la Fondation des Femmes: collecter un million d’euros grâce à cette campagne (© www.fondationdesfemmes.org)


Le mouvement #MaintenantOnAgit, c'est d'abord une vidéo diffusée depuis hier sur les réseaux sociaux. Pas d'images. Pas de chiffres comme c'est parfois le cas lorsqu'on évoque les violences faites aux femmes. Mais une succession de phrases percutantes, sur fond d'ailleurs de percussions.

"On a subi, on a crié, on a enduré, on a vu, on a su, on s'est tu, on a témoigné, on a rassemblé, on a résisté, on a balancé, on a accusé, on a polémiqué. Maintenant on agit"

L'initiative s'inspire du projet Time's up (C'est fini) lancé par des personnalités du cinéma aux Etats-Unis et d'une fondation destinée outre-atlantique à combattre les agressions sexuelles au travail, à aider les femmes et les hommes concernés à se défendre, à régler leurs frais de justice et à bénéficier d'une aide juridique.

Un mouvement porté, comme aux Etats-Unis, par des personnalités, notamment du monde du cinéma

Une centaine d'actrices et de personnalités relaient depuis hier cet appel aux dons, entre autres Vanessa Paradis qui présidera vendredi la cérémonie des Césars. Comme aux Etats Unis, la cérémonie sera l'occasion de médiatiser l'initative. Les participants seront invités à porter un ruban blanc, symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Les fonds collectés remis à des associations sélectionnées

Derrière cette initative il y a la Fondation des Femmes, créée il y a deux ans en lien avec Agir contre l'exclusion, précisément pour aider financièrement, juridiquement et matériellement les associations qui défendent les droits des femmes.

Les fonds collectés seront reversés à des associations qui aident les victimes à agir en justice. Quatre associations ont été sélectionnées par le comité exécutif de la Fondation: l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail; le Collectif féministe contre le viol; l'Espace Femme Geneviève D; et l'association Prendre le Droit. Ces associations ont développé des dispositifs d'accompagnement des victimes lors des procédures judiciaires.

Accompagner les victimes lors des procédures judiciaires

Ce que pointe la Fondation est le manque de moyens pour accompagner la libération de la parole et les plaintes associées. 

Un rapport du ministère de l’intérieur indiquait le mois dernier que " les viols et autres agressions sexuelles portés à la connaissance de la police et de la gendarmerie ont augmenté de plus de 10% l'an dernier, avec un bond de plus de 30% des dépôts de plainte au quatrième trimestre par rapport à la même période un an plus tôt "

Or, on le sait, la façon dont les violences sont entendues, dont la plainte est accueillie, est déterminante. Etre soutenue, accompagnée peut s'avérer crucial.

L\'espoir de la Fondation des Femmes: collecter un million d’euros grâce à cette campagne
L'espoir de la Fondation des Femmes: collecter un million d’euros grâce à cette campagne (© www.fondationdesfemmes.org)