Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Le Grande America

Alors que plusieurs associations de défense de l'environnement s'inquiètent et annoncent leur intention de porter plainte après le naufrage du "Grande America", focus de franceinfo sur ce navire italien.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le navire \"Grande America\" en feu aux larges des côtes françaises, le 12 mars 2019.
Le navire "Grande America" en feu aux larges des côtes françaises, le 12 mars 2019. (LOIC BERNARDIN / MARINE NATIONALE / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un navire italien qui a pris feu et coulé au large des côtes françaises

Le Grande America est un navire de commerce italien, sorti des chantiers Ficantieri de Palerme, en Sicile, en 1997. Il a donc 22 ans. Il mesure 213 mètres de long, 32 mètres de large, pèse près de 23 000 tonnes. Son armateur est le groupe napolitain Grimaldi, spécialisé dans le transport de véhicules, de différents types de marchandises et qui comptent des filiales et des succursales dans une vingtaine de pays.

Le navire était parti de Hambourg, au Nord de l'Allemagne et avait pour destination le Maroc: Casablanca. Il évoluait au large du Finistère sud lorsqu'un incendie s'est déclaré à bord dimanche dernier. Il se trouvait, lorsqu'il a coulé avant hier, à 180 miles nautiques -333 kms- des côtes françaises, à l'ouest de la Rochelle.

27 personnes étaient à bord: 26 membres d'équipage et un passager. Ils ont été évacués, sur décision du commandant du navire, dans la nuit de dimanche à lundi.

365 conteneurs, dont 45 contenant des matières dangereuses

C'est un navire hybride, c'est à dire destiné à différents types de fret. Le Grande America est à la fois un roulier (c'est à dire qu'il transportait dans ses ponts-garages, un peu plus de 2 000 véhicules) et un porte-conteneurs (365 conteneurs avaient été déclarés par l'armateur. 45 avaient été repertoriés comme contenant des matières dangereuses. Une quarantaine de conteneurs sont tombés à l'eau. 325 autres ont coulé avec le navire). Les soutes du bateau contenaient, quant à elles, 2.200 tonnes de fioul lourd

L'enquête devra, entre autres, déterminer s'il y a eu dysfonctionnements, déficiences à bord, d'autant que le bateau avait par le passé été retenu dans un port britannique.

"Il est vrai que ce navire qui a plus de vingt ans avait été arrêté en Grande-Bretagne il y a quelques années, avait dû procéder à un certain nombre de mises aux normes - ce qui avait été fait à ce moment-là par la compagnie italienne - l’équipage d’ailleurs de commandement était italien donc ce n’est pas un pavillon de complaisance", a souligné sur franceinfo le ministre de la transition écologique, François de Rugy. "Mais nous n’avons pas à ce stade plus d’éléments sur ce qui pourrait avoir déclenché ce sinistre et ce tragique accident qui malheureusement peut faire des dégâts écologiques importants."

Le navire \"Grande America\" en feu aux larges des côtes françaises, le 12 mars 2019.
Le navire "Grande America" en feu aux larges des côtes françaises, le 12 mars 2019. (LOIC BERNARDIN / MARINE NATIONALE / AFP)