Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Le changement d'heure en Europe

Alors qu'on change d'heure dans la nuit de samedi à dimanche, focus de franceinfo sur les discussions, à l'échelle européenne, autour d'un abandon du changement d'heure. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Ne plus changer d\'heure? La proposition divise en Europe
Ne plus changer d'heure? La proposition divise en Europe (JEAN-LUC FL?MAL / BELGA MAG)

De l'harmonisation progressive vers un changement d'heure simultané...

Au cours du XXème siècle, lors des deux guerres mondiales, puis dans les années 70 et au début des années 80 -sur fond de chocs pétroliers- les Etats européens ont, les uns après les autres, adopté un changement d'heure au printemps et en été, dans un souci d'économiser l'énergie, utiliser la lumière naturelle plutôt que celle des ampoules. Chaque Etat a alors choisi sa propre date de changement d'heure.

Dés 1980, les Etats membres de l'Union et le Parlement européen introduisent l'idée d'une harmonisation progressive des dates de début et de fin de la période de l'heure d'été pour faciliter transports, communications et échanges. En 2001, une directive fixe, pour l'ensemble de l'Union européenne, une date et une heure communes de changement d'heure: passage à l’heure d’été le dernier dimanche de mars, retour à l'heure d'hiver le dernier dimanche d'octobre.

... à l'idée d'un abandon du changement d'heure, harmonisé, ou non

Ce qui est débattu ces derniers temps au niveau européen irait plus loin: il s'agirait de supprimer totalement le changement d'heure.

C'est ce que demandent, depuis plusieurs années, des Etats comme la Finlande, l'Espagne ou l'Allemagne. Cette demande a été relayée, il y a un an, par le Parlement européen qui appelait, surtout, à évaluer le système

Cette évaluation n'a pas vraiment eu lieu. Ce qui a surtout été évalué est l'opinion des Européens sur le sujet. L'été dernier, la Commission européenne a consulté les citoyens de l'Union. Ils ont été invités à remplir, en ligne, un questionnaire. 4,6 millions d'internautes ont répondu et se sont prononcés, à plus de 80%, pour une suppression du changement d'heure.

« Des millions de personnes sont d’avis qu’à l’avenir c’est l’heure d’été qui devrait être tout le temps la règle. Nous allons le faire » déclare alors le président de la Commission européenne Jean Claude Juncker. Une proposition de directive européenne surgit dans la foulée. La Commission propose de supprimer le changement d'heure et de le faire rapidement, dés 2019, en laissant les Etats membres libres de choisir leur heure légale permanente, celle d'été ou celle d'hiver.

L'Allemagne, qui poussait le projet, approuve. La Finlande, les Etats baltes également. Le Portugal est contre. La France, l'Italie, les Pays Bas appellent à ne pas se précipiter. Certains milieux économiques -comme dans les transports- mettent en garde contre une réforme qui ne serait pas harmonisée, les uns s'alignant sur l'heure d'été, les autres sur l'heure d'hiver -alors que les Etats de l'Union sont déjà répartis sur trois fuseaux horaires-

Cette semaine, les députés européens ont voté en faveur d'une suppression du changement d'heure, mais elle n'aurait pas lieu avant mars 2021. C'est maintenant au Conseil, aux Etats membres de se concerter et tenter de se coordonner. Les débats sont donc très loin d'être terminés.

Ne plus changer d\'heure? La proposition divise en Europe
Ne plus changer d'heure? La proposition divise en Europe (JEAN-LUC FL?MAL / BELGA MAG)