Cet article date de plus de sept ans.

Expliquez-nous … la dette publique

écouter (453605min)
Alors que la dette publique de la France atteint 2.023 milliards d'euros, France Info vous rappelle ce qu’est la dette.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Le ministère de l'Economie à Paris©MAXPPP)

La dette publique, c'est l'ensemble des emprunts que la France a contractés auprès de multiples investisseurs pour pouvoir faire tourner l'Etat, les collectivités locales et la Sécurité sociale.

Dette de l'Etat  

La dette de l'Etat est la principale composante de la dette publique. Elle est née de l'accumulation des déficits budgétaires depuis 40 ans. Chaque année en effet, l'Etat dépense plus qu'il ne récolte en impôts. Donc, il emprunte en émettant des obligations d'Etat achetées par des investisseurs, dont les deux tiers sont étrangers. Ce mille-feuilles d'emprunts constitue la dette de l'Etat.

Il ne faut pas oublier que la Sécurité sociale et les collectivités locales (régions, départements et villes) ont aussi des dettes qui viennent gonfler la dette publique. 

Dette et PIB

La dette publique représente 95% du PIB de la France. La barre des 100% est proche. A un tel niveau, cela signifie que si l'on voulait rembourser la dette d'un seul coup, il faudrait y consacrer toute les richesses que nous produisons en une année. Et ne rien dépenser du tout, ce qui est impossible.

 

La dette a beaucoup augmenté ces dernières années sous l’effet de la crise économique. En 1980, elle représentait 20% du PIB, en 1990 (35%), en 2002 (60%) et en 2011 (85%).

La dette n’est pas exceptionnelle  

La dette française handicape l’économie en entravant les investissements de l’Etat. Chaque Français porte sur son dos 30.000 euros de dette publique. Les intérêts de la dette nous coûtent de l'argent chaque année. Et encore, aujourd'hui les taux d'intérêts sont ridicules (1,35%). En revanche, s’ils venaient à augmenter cela deviendrait vite très douloureux.

 

Reste que la France n’est pas isolée. Le niveau de la dette française (95% du PIB) est presque le même que celui de la zone euro (94%) et un peu plus élevé que celui de la Grande-Bretagne (92%). Il est moins élevé que celui de la dette des Etats Unis (106%) et surtout du Japon (230%).

 

Enfin, dans l'histoire il y a toujours eu des dettes. En 1789, la dette de l'ancien régime représentait 80% du PIB. Finalement,   seul un tiers de la dette a été remboursé le reste a été effacé. 

 (©Idé)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.