En route vers Paris 2024, France info

En route vers Paris 2024. La relève, un système pour détecter les futurs athlètes paralympiques

Cécilia Berder, membre de l’équipe de France d’escrime, revisite l’actualité olympique et paralympique en vue des Jeux de Paris en 2024.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Rio de Janeiro, 18 septembre 2016. L\'australien Ryley Batt en pleine action contre l\'américain Josh Brewer durant le match de rugby fauteuil au Jeux paralympiques de Rio 2016. 
Rio de Janeiro, 18 septembre 2016. L'australien Ryley Batt en pleine action contre l'américain Josh Brewer durant le match de rugby fauteuil au Jeux paralympiques de Rio 2016.  (BUDA MENDES / GETTY IMAGES SOUTH AMERICA)

Savez-vous que sur notre territoire, il existe des champions qui s'ignorent et pourquoi pas même les futurs champions paralympiques de Paris en 2024? Dénicher une nouvelle génération de champions qui pourra briller en 2024: voilà le défi lancé par le comité paralympique à travers le système de détection la relève.

Les tests se dérouleront à travers la France : le 26 mars à Toulon, le 30 mars et le 3 avril à Vichy, le 4 mai à Bordeaux, le 11 mai à Paris et le 15 juin à Montpellier. Chaque individu en situation de handicap et âgé entre 16 et 35 ans peut postuler.

Le format des tests

L’évaluation des potentiels des personnes se situe à trois niveaux : les singularités morphologiques, les capacités mentales et les capacités physiques. Chaque participant évoluera durant un peu plus de deux heures sur des épreuves physiques qui jugeront la force, la souplesse, la vitesse, l'équilibre et l'endurance de chaque athlète handisport.

Jean Minier, le directeur du développement du comité paralympique détaille l'objectif de ce rendez-vous. "Avant tout c’est une rencontre. Si ces personnes rêvent des Jeux, nous sommes là pour leur dire que c’est possible. Le monde paralympique, par la diversité des profils, peut permettre à des athlètes formés en cinq ans d’être aux prochains Jeux.

Mais on ne vend les Jeux paralympiques à personne. On vend un projet de performance, qui va mettre les gens en mouvement qui va les faire voyager, les faire rencontrer d'autres personnes et se confronter à leur limite et au plaisir d’une dynamique sportive."

Accélérer l’accès au sport

Sur le long terme, le challenge du comité paralympique reste de faciliter l’accès au sport pour tous. Un peu plus de 22% de la population française entre 15 et 74 ans est licenciée dans un club sportif. Pour les personnes en situation de handicap, ce chiffre descend à 5%.

Le projet "La relève" veut accélérer leur accès au sport et rendre le chemin vers une pratique sportive un peu moins tortueux. Lors de ces phases de tests, des fédérations sportives et des experts sont présents pour orienter, conseiller, accompagner et répondre à chaque question des sportifs.

Les Jeux, un accélérateur de projets

Ce système de détection n’aurait pas forcément été mis en place sans l’accueil des Jeux sur notre territoire en 2024.  Les Jeux ont cette capacité de faire accélérer les démarches. Les Jeux paralympiques de Londres en 2012 avaient par exemple été une magnifique vitrine pour faire évoluer le regard de la société sur les athlètes handisport.

Le comité paralympique en est conscient et veut être à la hauteur de ce challenge. "Pour les fédérations, c’est un défi, pour le comité paralympique c’est un défi car on se confronte à l’inconnu. Pour les personnes qui vont venir nous rencontrer c’est aussi un défi car elles ne savent pas vraiment dans quelle barque on est en train de les mettre." illustre Jean Minier.

"Mais tout cela sera d’évidence un projet gagnant-gagnant. On se fera un point d’honneur d'apporter des solutions à l’ensemble des participants et je vous fais le pari que dès 2019, il y aura, parmi toutes les personnes auditionnées, des personnes qui seront aux Jeux en 2024."

Rio de Janeiro, 18 septembre 2016. L\'australien Ryley Batt en pleine action contre l\'américain Josh Brewer durant le match de rugby fauteuil au Jeux paralympiques de Rio 2016. 
Rio de Janeiro, 18 septembre 2016. L'australien Ryley Batt en pleine action contre l'américain Josh Brewer durant le match de rugby fauteuil au Jeux paralympiques de Rio 2016.  (BUDA MENDES / GETTY IMAGES SOUTH AMERICA)