En direct du monde, France info

Les Galapagos ne veulent plus de sacs plastiques !

Le gouvernement équatorien ne veut plus de sacs plastiques sur l’archipel des Galapagos, patrimoine naturel de l’Humanité, et star de l’offre touristique du pays.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans quelques jours, les sacs plastiques ne seront plus vendus dans les quatre îles habitées de l'archipel, et dès aujourd’hui, le gouvernement n’en permettra même plus l’importation à partir des ports du continent.

Une décision symbolique, et assez pratique à mettre en œuvre dans cet archipel où seulement 3% du territoire est habité, et où presque tout ce qui est consommé sur place est importé par des navires venus de Guayaqui.

Reste que la population des Galapagos n’est pas toujours très sensible aux problèmes d’environnement malgré les efforts des autorités pour les informer. Des progrès sont réalisés depuis quelques années, mais les quelques 27.000 habitants de l’archipel utilisent tout de même de 4 à 5 millions de sacs plastiques. Du coup, de nombreux déchets plastiques terminent encore dans les rues des villes et dans la nature, et ce sont les animaux, comme les tortues marines, qui en souffrent le plus.

Annoncée en novembre dernier, l’interdiction des plastiques sera effective dès aujourd’hui, et les autorités ont sensibilisé la population depuis plusieurs semaines, tout en distribuant des milliers de sacs en toile, fabriqués sur place, pour habituer les habitants à ne plus demander de sacs plastiques dans les magasins.

(©)