En direct du monde, France info

Le miracle des centenaires italiens passe-t-il par leur alimentation ?

Pour vivre mieux et plus longtemps vivons… au sud de Naples, où les centenaires sont particulièrement nombreux. Des chercheurs s'intéressent de près aux habitudes alimentaires de ces Italiens, âgés et plutôt en bonne santé. 

Les centenaires sont particulièrement nombreux dans le Cilento, dans le sud de l\'Italie
Les centenaires sont particulièrement nombreux dans le Cilento, dans le sud de l'Italie (RAINER KIEDROWSKI / PICTURE ALLIANCE)

Les premiers résultats d'une étude italo-américaine révèlent que le fameux régime méditerranéen, à base de fruits et légumes, de poissons frais mais aussi de romarin, pourrait assurer à ses adeptes de longues années de vie. Mathilde Imberty, correspondante de franceinfo en Italie, détaille l'étude annoncée dimanche par des scientifiques.  

franceinfo : l’étude en est à ses prémices mais elle est déjà très encourageante ?

Mathilde Imberty : les premiers résultats rendus publics dimanche sont enthousiasmants, pour reprendre les termes du maire de Pollica, de la province de Salerne, l’un des villages concernés. L’étude pilote menée dans huit villages du sud de Naples révèle que dépasser l’âge de 100 ans y est courant puisque plus d’un habitant sur dix est centenaire. 

En dehors de l'âge avancé, quels sont les autres résultats remarquables ?  

L’étude montre aussi que les centenaires se portent particulièrement bien. Les chercheurs ont ainsi identifié un premier échantillon de 29 personnes qui ne souffrent d’aucune pathologie cardiaque et neurologique grave. Aucun ne souffre de la maladie d’Alzheimer. Le constat est donc admirable par rapport aux sujets du même âge vivant ailleurs.

Le phénomène a interpellé un chercheur américain qui passait des vacances sur place. Il a embarqué des collègues italiens dans l’aventure et aujourd’hui, l’étude est menée par l’Université de San Diego et l’Université de la Sapienza à Rome.

Les habitudes alimentaires, tel que le régime méditerranéen, peuvent-elles expliquer cette extraordinaire longévité ?

L'alimentation est une piste sérieuse. Elle est d'autant plus intéressante que le fameux régime méditerranéen a été identifié dans cette région, la région du Cilento, par un autre Américain, il l y a environ 60 ans. Toutefois, il n’y a pas eu d’étude sérieuse sur le lien entre alimentation méditerranéenne depuis les années 70. Il est donc utile de poursuivre cette exploration afin de vérifier ce lien possible entre l’alimentation et la vie en bonne santé.

Connaît-on les habitudes alimentaires de ces centenaires italiens ?

Les habitants de ces villages prospectés mangent beaucoup de poissons, du poisson frais, pêché juste en bas de leur maison. Ils consomment aussi des légumes du potager, sans traitement. Ils font aussi de l’exercice, de la marche dans les ruelles escarpées et ils entretiennent les potagers. Ils utilisent leur propre huile d’olive ou du moins celle des oliviers voisins. Enfin, le romarin très utilisé là-bas, améliorerait les performances du cerveau. Ce résultat reste toutefois au conditionnel puisque l’étude devra être élargie pour être entièrement convaincante. C’est l’objectif des chercheurs qui se lancent désormais dans une quête de fonds.

Tout est-il donc parfait au sud de Naples ?

En tout état de cause, c’est une grande fierté pour la région d’être montrée en exemple pour ses centenaires. Mais, malheureusement, tout n’est pas rose. La région n’échappe pas à une problématique majeure en Italie. Le pays ne fait plus d’enfants. L’Italie affiche le taux de natalité le plus faible de l’Union européenne. Elle est certes une terre de centenaires, mais des centenaires avec de moins en moins de descendants.

Les centenaires sont particulièrement nombreux dans le Cilento, dans le sud de l\'Italie
Les centenaires sont particulièrement nombreux dans le Cilento, dans le sud de l'Italie (RAINER KIEDROWSKI / PICTURE ALLIANCE)