En Suède, les constructions d'immeubles en bois explosent

écouter (3min)

Les constructions en bois n'ont rien de nouveau, si ce n'est que depuis quelques années il ne s'agit plus seulement de chalets ou de maisons : de véritables immeubles en bois fleurissent. La Suède est en pointe dans ce domaine.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La princesse Victoria visite le Sara Cultural Centre construit en ossature bois, à Skelleftea, au nord de la Suède, le 2 septembre 2021.  (JONAS EKSTROMER / TT NEWS AGENCY)

Une tour de 80 mètres, l'une des plus hautes au monde, a été inaugurée au début du mois de septembre à Skelleftea, au nord de la Suède. L'immeuble a une autre particularité : il est en bois. Un centre culturel y a été installé avec au rez-de-chaussée, deux salles de spectacles, une bibliothèque, des salles d’exposition et "la grande scène de notre centre culturel, d’une capacité de 1 200 personnes", décrit Oskar Norelius, l'un des architectes de ce bâtiment spectaculaire. Dans les étages se trouve un hôtel, bâti d'une façon très spéciale.

Toutes les chambres sont des modules préfabriqués en bois qui sont juste vissés à chaque étage. Il n’y a donc pas de structure additionnelle.

Oscar Norelius, architecte

à franceinfo

En Suède, 20% des nouvelles constructions sont en bois. Cet engouement s'explique d'abord par la crise climatique : le béton émet des gaz à effet de serre alors que le bois, lui, soustrait du carbone de l’atmosphère pour toute la durée de vie du bâtiment. Ensuite, les chantiers sont beaucoup plus rapides, plus simples : plus de béton à mélanger, plus de poussière. Les ouvriers travaillent seulement avec des perceuses, des visseuses. "C’est vraiment différent. Les outils sont très simples, ils ressemblent à ceux qu’on utilise dans les ateliers menuiserie des écoles en Suède, explique Anna Ervast Öberg, responsable d'un projet immobilier à Hagastaden, au nord de Stockholm, où des immeubles d’habitation en bois d’une dizaine d’étages voient le jour.

Le site de construction est beaucoup plus calme, les ouvriers peuvent écouter de la musique partout.

Anna Ervast Oberg, responsable de projet immobilier

à franceinfo

Le bois laminé croisé, le CLT, ce matériau qui est utilisé dans ces tours, est en outre plus résistant au feu que le béton, cinq fois plus léger, tout aussi solide. Par ailleurs, un chantier qui prendrait normalement deux ans est livré en 14 ou 15 mois. C’est un gain de temps, et donc d’argent. Toutefois, changer les habitudes de l'industrie, tordre le cou à certains préjugés et tourner la page de plus d’un siècle de béton et d’acier, prendra forcément du temps.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En direct du monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.