En direct du monde, France info

En Suède, la vigne progresse et les vendanges sont abondantes

Le bilan de fin de vendanges vient d’être dressé dans ce pays septentrional, peu connu pour ses vignes. Il est exceptionnel, en raison de températures particulièrement élevées.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une vigne à Oland, une île de la mer Baltique, en Suède.
Une vigne à Oland, une île de la mer Baltique, en Suède. (MEHDI BARAKAT / AFP)

Cette année en Suède, les vendanges ont été presque deux fois plus abondantes que d’habitude. Si les professionnels se frottent les mains, il faut tout de même comprendre d'où vient cette production forte : c’est une conséquence, une fois de plus, du changement climatique.

Déjà dans les années 2000, la hausse moyenne des températures avait rendu possible l’implantation de la vigne en Suède. Cette année, ce sont des conditions météo exceptionnelles qui expliquent ces vendanges hors normes. Le printemps a été très précoce, suivi d’une canicule estivale qui a battu tous les records. Ce fut une catastrophe pour le bétail, les cultures, les forêts, mais une bénédiction pour la vigne. Le résultat a séduit Staffan Ottoson, un viticulteur de Karlskrona, dans le sud du pays : "Vous avez cette acidité du citron et de la pomme verte, mais aussi l’arôme de fruits murs, comme la poire ou le melon. Si nous pouvons faire de bons vins en Suède, c’est grâce au cépage Solaris. Il est très résistant aux champignons et produit de bons jus, même dans des régions au climat froid."

Une culture nouvelle, mais au gros potentiel

Parler de viticulture en Suède est assez inattendu, mais il faut préciser qu’on n’en est encore qu’aux débuts. Avec environ une centaine d’hectares de vignes, une quarantaine de viticulteurs professionnels, la Suède manque encore un peu de bouteille. Mais le temps joue pour elle, car plus les années passent, plus les conditions s'annoncent favorables. C’est en tout cas ce que pense Sveneric Svensson, le président de l’association des viticulteurs suédois : "On a vraiment la possibilité de produire de bons vins dans le futur, mais pour développer la commercialisation, les producteurs attendent d’avoir le droit de vendre directement depuis leurs exploitations. On aurait alors beaucoup plus de viticulteurs."

On vient de planter une nouvelle zone, le nombre d’hectares augmente chaque année.

Sveneric Svensson

à franceinfo

Rappelons qu'en Suède, l’alcool n’est pas en vente libre. C’est un vrai problème pour ces petits producteurs. Le vin est vendu dans les systembolaget, des magasins d’État, aux horaires limités, afin de lutter contre l’alcoolisme. Les petits vignerons suédois veulent pouvoir vendre directement leurs bouteilles aux touristes, à ceux qui visitent le vignoble, comme on le fait par exemple en France. Ils espèrent donc, avant l’été prochain, un vote en ce sens du parlement.

Une vigne à Oland, une île de la mer Baltique, en Suède.
Une vigne à Oland, une île de la mer Baltique, en Suède. (MEHDI BARAKAT / AFP)