En direct du monde, France info

En Chine on fête de plus en plus Noël, au grand dam du parti communiste

Malgré une volonté politique de lutter contre une occidentalisation des Chinois, l'esprit de Noël s'est bel et bien installé dans l'empire du Milieu.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des jeunes femmes se prennent devant un sapin de Noël en Chine, le 24 décembre 2018, à Hangzhou.
Des jeunes femmes se prennent devant un sapin de Noël en Chine, le 24 décembre 2018, à Hangzhou. (STR / AFP)

La Chine est le premier producteur mondial de guirlandes et de boules de Noël. En dix ans, on a vu apparaître des marchés de Noël dans toutes les grandes villes chinoises et ce ne sont pas seulement les occidentaux qui s'y rendent. La plupart des badauds sur ces marchés sont des familles chinoises qui ont le goût de la fête et sont curieuses des autres cultures. Zhang, 24 ans, explique qu'elle voit "des amis qui publient sur les réseaux sociaux des photos des cadeaux qu’ils achètent pour leurs enfants."

Ce n'est pas une question de croyance.

Zhang

à franceinfo

"Les gens profitent de cette fête pour aller au restaurant avec les enfants. Ce n'est pas une question de croyance", analyse Zhang. "Beaucoup de magasins font de belles décorations. Et, en plus, il y a des promotions. C’est une période très sympathique, c'est très beau et les enfants adorent ça !", se réjouit Zhang.

Noël c’est aussi la période de l’année où la Chine enregistre le plus grand nombre de baptêmes dans les églises. Il y a environ 12 millions de catholiques en Chine et la messe est dite en mandarin.

Noël s'est installé en dépit de décisions politiques

L’an dernier, quelques villes chinoises comme Shenyang, dans le nord-est, ou Langfang, dans le sud de Pékin, avaient interdit aux pères Noël de visiter les écoles et les décorations de Noël étaient interdites dans les magasins. Ces décisions politiques locales s’inscrivent dans un mouvement beaucoup plus large impulsé par le président chinois Xi Jinping pour lutter contre l’occidentalisation des esprits en Chine.

Mais Noël, au fil du temps, s’est installé et est devenu une fête pour les jeunes familles chinoises qui en profitent pour se retrouver. "Pour moi c’est une fête occidentale. Mais les chinois l’acceptent bien, ils aiment faire la fête. Une fête, ça apporte toujours beaucoup de joie aux gens. C'est la liberté de chacun de choisir la fête qu’il a envie de faire ! On n’a pas besoin de règlement là-dessus", estime Mademoiselle Li.

Des jeunes femmes se prennent devant un sapin de Noël en Chine, le 24 décembre 2018, à Hangzhou.
Des jeunes femmes se prennent devant un sapin de Noël en Chine, le 24 décembre 2018, à Hangzhou. (STR / AFP)