En direct de l'Europe, France info

Le tour d'Europe des gens heureux

Un sourire pour bonifier le quotidien et l'ordinaire : c'est ce que propose la blogueuse Aurélie Delahaye, grâce à son projet "Ordinary Happy People". Avec ses panneaux jaunes, elle parcourt l'Europe pour y "répandre le bonheur", interpelle les citoyens, recueille des morceaux de leur histoire, et les poste sur les réseaux sociaux et sur son site internet. Dernière étape : le Parlement européen.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Aurélie Delahaye et son projet Ordinary Happy People au Parlement européen © European Union 2015 - European Parliament)

"Souriez avant de voter ", l'apostrophe ne laisse pas les députés et fonctionnaires européens indifférents. Intrigués ou amusés, ils passent à côté d'Aurélie Delahaye, toujours discrète mais presque agaçante avec son grand sourire derrière son panneau jaune. Un sourire que beaucoup lui rendent. Parfois même certains s'arrêtent et discutent, font part de leur vision de la vie, du bonheur, de l'actualité, de la politique. Des échanges auxquels ils repenseront peut-être un instant, au moment de voter ensuite dans l'hémicycle.

Car les eurodéputés ne sont pas si différents des étudiants, des ouvriers, des fonctionnaires qu'Aurélie a rencontrés à Londres, Berlin, Bruxelles, Lisbonne ou Prague, partout où elle fait étape depuis 8 mois avec son projet "Ordinary Happy People".

Domiciliée à Paris, cette jeune femme de 33 ans, se décrit comme une idéaliste, qui a toujours eu envie de "changer le monde ". Après une école de commerce et des études de droit, elle a co-dirigé une start-up "pour aider les développeurs à trouver un métier qui les rend heureux ".

Désormais Aurélie Delahaye veut "rendre les gens heureux, tout simplement ".

Depuis le mois de mars, elle voyage seule à travers l'Europe pour aller à leur rencontre et parfois les interviewer ; elle poste photos et vidéos de "gens heureux " sur les réseaux sociaux et sur son site internet, http://ordinaryhappypeople.com/, "avec un bout de leur histoire pour inspirer d'autres gens à être heureux ".

Hasard du calendrier: elle a été invitée comme journaliste au Parlement européen, au moment où celui-ci remettait à l'épouse du blogueur saoudien emprisonné Raif Badawi son prix Sakharov pour la liberté de l'esprit. Deux mondes, mais deux visions peut-être pas si éloignées que ça.

(Aurélie Delahaye et son projet Ordinary Happy People au Parlement européen © European Union 2015 - European Parliament)