Cet article date de plus de dix ans.

L'Europe s'attaque aux drogues de synthèse

écouter (5min)
Chaque semaine une nouvelle drogue de synthèse fait son apparition sur le marché européen. L’Europe souhaite donc harmoniser sa législation antidrogue. La chronique est présentée aujourd'hui par Laure Rakic.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Métamphétamine, ecstasy ou encore méphédrone : actuellement près de 115 drogues de synthèse circulent sur le marché européen. Fabriquées à base de produits chimiques, elles séduisent particulièrement les jeunes européens. 5% d'entre eux affirment en avoir déjà consommées.

Mais il est difficile pour les autorités européennes de suivre le rythme effréné d'apparition de nouvelles drogues de synthèse. "La lutte contre ces substances est trop lente" pour madame Reding, vice-présidente de la Commission européenne et commissaire européenne en charge de la justice.

Pour preuve, une nouvelle substance baptisée "Krokodile" a déjà fait des ravages en Russie. Ce dérivé de la codéine entraîne une nécrose de la peau et laisse apparaître des tâches verdâtres qui rappellent les écailles du crocodile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.