Élysée, la bataille, France info

Présidentielle de 2022 : à quoi ça sert, une précampagne ?

Alors que la France est à maintenant un an de la prochaine élection présidentielle, une phase très concrète commence : choix des équipes de campagne, des QG, et bien sûr… des candidats de chaque camp.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les \"retrouvailles\" de la gauche à l\'initiative de Yannick Jadot, le 17 avril 2021 à Paris.
Les "retrouvailles" de la gauche à l'initiative de Yannick Jadot, le 17 avril 2021 à Paris. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS)

Le premier tour de la présidentielle aura lieu dans un an, et clairement, une nouvelle phase est en train de s'enclencher. Personne n'est encore rentré dans le dur de la campagne, mais désormais tout le monde a déjà un pied dedans... Les candidats déclarés, les potentiels, leurs entourages... 

Alors que font-ils au quotidien, que se passe-t-il dans les partis politiques ? Moyens financiers, QG, formation des équipes ou encore mobilisation des militants... Tour d'horizon dans ce neuvième épisode de "Élysée, la bataille". 

Climat chaud chez les écolos

Alors que la gauche affiche sa bonne volonté pour s'unifier en vue de cette élection, comme le 17 avril à l'appel de Yannick Jadot, Europe Ecologie Les Verts a du mal à accorder ses violons en interne, et la désignation d'un candidat est aujourd'hui loin d'être évidente. 

Également dans cet épisode, Neïla Latrous passe un coup de fil à Jon Henley, correspondant du Guardian à Paris, qui nous livre son regard sur le bilan britannique après quelques mois de Brexit effectif, et comment les candidats français pourront utiliser ce bilan pour amener de l'eau à leur moulin, qu'il soit anti ou pro-européen. 

Retrouvez "Élysée, la bataille" également sur l'application Radio France, et d'autres applications de podcast comme Spotify, Deezer ou Apple podcasts.

Les \"retrouvailles\" de la gauche à l\'initiative de Yannick Jadot, le 17 avril 2021 à Paris.
Les "retrouvailles" de la gauche à l'initiative de Yannick Jadot, le 17 avril 2021 à Paris. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS)