Élysée, la bataille, France info

Plafond de verre, vote utile, front républicain : les mots tabous de la présidentielle 2022

Certains incontournables du lexique d'une campagne présidentielle sont-ils aujourd'hui périmés ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une enveloppe près d\'une urne. Photo d\'illustration.
Une enveloppe près d'une urne. Photo d'illustration. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Pour Gérard Larcher, président du Sénat, le plafond de verre n’existe plus concernant Marine Le Pen. A-t-il raison ? Est-ce un problème pour la droite, pour Emmanuel Macron ?

Autre terme : le fameux front républicain, toujours dans l'optique de la présence du Rassemblement national au second tour de la présidentielle 2022. Il y a ceux qui considèrent que le front républicain fonctionnera toujours, qu’à la fin des fins, face à Marine Le Pen, les électeurs, même à contrecoeur, voteront toujours pour celui qui est face à elle. Et puis il y a ceux qui jugent que c’est un calcul dangereux, parce que dans les sondages, actuellement, les reports de voix sont mauvais.

La personnalité de la semaine, c'est Stéphane Séjourné, avec ses trois casquettes : conseiller d’Emmanuel Macron, de longue date. Président de la délégation française Renaissance au Parlement européen, le groupe En Marche et ses alliés à Bruxelles et Strasbourg. Et puis Stéphane Séjourné, c’est aussi un militant actif au sein d’En Marche. Il s’occupe de structurer et de renforcer le lien avec la société civile.

Dans cet épisode également, Camille Langlade, journaliste française actuellement à Stockholm, qui nous livre le regard des Suédois sur les "affaires" de la vie politique française. 

Une enveloppe près d\'une urne. Photo d\'illustration.
Une enveloppe près d'une urne. Photo d'illustration. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)