Cet article date de plus de dix ans.

Une planète invisible... mais bleue

La nouvelle a fait le tour du monde : la Nasa vient de découvrir une planète bleue... comme la Terre ! De quoi faire rêver, mais approchons l'œil de l'oculaire du télescope spatial Hubble pour tenter d'en savoir plus...
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
  (©)

C'est la toute première fois , lit-on dans le communiqué de presse de la Nasa, que la couleur d'une planète située dans un autre système que le nôtre, une exoplanète, donc, est observée... Et la couleur que le télescope spatial Hubble aurait vue, c'est du bleu ! Bleu comme le ciel, bleu comme la mer, bleu comme la Terre, en somme... Pas de surprise, donc, l'information de l'agence américaine a fait le tour du monde ! Passe que nous connaissons aujourd'hui plus de 900 exoplanètes, passe qu'une dizaine d'entre elles ont déjà été photographiées, ce qui compte, ici, c'est que la planète soit bleue et qu'elle nous fasse rêver ! Et rêver, il y a de quoi, car cette nouvelle planète bleue, ne ressemble pas, mais alors pas du tout, à la Terre ! D'après les scientifiques, ce monde étrange, qui répond au nom de HD 189733 b, ce trouve à 63 années-lumière d'ici, dans la constellation du Petit Renard. Située à seulement 5 millions de kilomètres de son étoile, autour de laquelle elle tourne en une cinquantaine d'heures (c'est donc la durée de son année) cette planète géante, plus massive et plus grande que Jupiter dans notre propre système solaire, est portée à une température de l'ordre de 1000 degrés ! Plus exactement, comme cette planète est proche de son étoile, elle est gravitationnellement " bloquée ", comme la Lune autour de la Terre, et lui montre donc toujours la même face. Du côté éternellement éclairé par l'étoile, la température grimpe au delà de 1100 °C, du côté perpétuellement plongé dans la nuit, elle avoisine 700 °C. A la frontière crépusculaire des deux hémisphères, des vents de 7000 kilomètres-heure... HD 189733 b est un véritable monde de science-fiction, saturé de gaz, et tellement chaud que des pluies de verre y tombent perpétuellement !Bleue comme la Terre, donc, HD 189733 b ? Pourquoi pas, puisque la Terre est elle même bleue comme une orange...

Au fait, demandera l'auditeur et lecteur attentif , si le télescope spatial Hubble a découvert cette planète bleue, pourquoi un dessin d'artiste illustre t-il cette chronique ? C'est qu'en réalité, le télescope spatial n'a pas vraiment vu la planète HD 189733 b... Les astronomes ont soustrait la lumière de la planète, superposée à la lumière de son étoile, et calculé qu'elle devait être bleue.

Pour en savoir plus sur les planètes, leur couleur, les étoiles, les nébuleuses et les galaxies, rendez-vous au Festival d'astronomie de Fleurance , dans le Gers, qui aura lieu cette année du 3 au 9 août, et accueillera une pléiade d'astronomes, professionnels et amateurs.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.