Coup de projecteur sur le rugby féminin avec Caroline Drouin

Chaque semaine, Théo Curin embarque dans son taxi, des champions liés aux Jeux de Paris 2024. Voyage ici en compagnie de la joueuse de rugby, membre de l'équipe de France, Caroline Drouin.
Article rédigé par Fabrice Rigobert, Théo Curin
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Théo Curin a invité à bord de son taxi la joueuse de rugby Caroline Drouin, demi d'ouverture du XV de France féminin. (FRANCE 3)

Demain les Jeux est cette saison en partenariat avec France 3, dans le cadre de l'émission Aux Jeux, citoyens ! où le vice-champion du monde de paranatation devient Théo le Taxi. Il embarque ainsi dans sa voiture, une personnalité ou un champion, en lien avec les Jeux de Paris 2024. Ici, la joueuse de l'équipe de France de rugby, Caroline Drouin. Une expérience que Théo Curin raconte à Fabrice Rigobert.

franceinfo : Caroline Drouin est revenue avec vous sur l'origine de sa passion pour le rugby et c'est un peu surprenant ?

Théo Curin : Oui, parce que j'ai découvert qu'elle a signé sa première licence chez elle, en Bretagne, à l'âge de cinq ans et demi. Elle m'a expliqué pourquoi : "J'ai deux grands frères qui voulaient absolument faire du foot. Sauf que finalement, on les a inscrits au rugby. Donc, j'ai passé beaucoup de mercredis et de samedis après-midi autour d'un terrain de rugby." Caroline a maintenant 27 ans, elle est devenue l'une des pièces maîtresses de l'équipe de France.

Les Françaises se projettent-elles d'ores et déjà vers les Jeux olympiques ?

Oui, tout à fait. Et elles ont beaucoup d'ambition. Avec évidemment un sentiment de revanche par rapport aux derniers Jeux de Tokyo. En tout cas, de mon côté, j'ai trouvé que Caroline était déterminée pour cette dernière ligne droite de préparation. La suite s'annonce pleine d'espoir, comme elle me l'a dit : "Cette équipe a vraiment beaucoup de cœur, donc elle donnera vraiment tout, et on espère que cela donnera l'envie à des petites filles de suivre un peu notre chemin, et de commencer à pratiquer le rugby."

Quel a été, pour vous, le passage le plus marquant de cet entretien avec Caroline ?

En fait, ce qui était assez déstabilisant, c'est qu'on ne se connaissait pratiquement pas. On a passé une heure dans la même voiture et à la fin, on a chanté, on a dansé ensemble ! On a aussi découvert que notre dessert favori est le même : le tiramisu. Mais elle, c'est un tiramisu Breizh. Je ne savais même pas que cela existait avec des pommes, du caramel, des palais bretons... Bon, moi qui suis fan du tiramisu traditionnel au café, Caroline ne m'a pas spécialement convaincu, mais ce n'est pas grave. On lui souhaite évidemment le meilleur pour sa préparation, et on suivra cette belle équipe de France féminine de rugby aux Jeux de Paris 2024.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.