Crimes à bronzer, France info

Crimes à bronzer : "Le vol des cigognes" de Jean-Christophe Grangé

"Crimes à Bronzer", une série de France Info avec 35 polars à glisser tout l’été dans votre valise, 35 romans connus ou à découvrir à la plage. Aujourd'hui, "Le vol des cigognes" de Jean-Christophe Grangé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Par quel miracle les cigognes de l’Est peuvent elles se dissoudre dans le polar ?

Et bien avec brio dans “Le vol des cigognes” de Jean-Christophe Grangé. Tout part d’une anomalie. Sur les sept cents couples de cigognes recensés en Allemagne et en Pologne, moins d’une cinquantaine sont réapparus dans le ciel après leur migration africaine. Que s’est-il donc passé en chemin ? 

La réponse revient à Louis Antioche, un trentenaire parisien, titulaire d'un doctorat en histoire, et reçoit un jour une demande très spéciale. Max Böhm, ornithologue suisse, spécialiste de la migration des cigognes, lui demande de démêler ce mystère. Louis s’ennuie, Louis accepte, mais juste avant son départ, l'ornithologue suisse est retrouvé mort d'une crise cardiaque dans un nid à cigognes. 

 

Juste avant son départ, Louis découvre au domicile de l'ornithologue des documents troublants

Plus exactement des radios du cœur de Max Böhm qui semble avoir subi une greffe. Ainsi que d’autres photos dépassent cette fois l'entendement par leur cruauté...Louis Antioche décide tout de même de partir pour remplir sa surprenante mission. Il commence son périple c’est à dire suivre tout simplement l’itinéraire des échassiers, de l’Europe à l’Afrique en passant par Israël. Sauf que  le voyage va très vite prendre des allures de course poursuites haletante virant souvent au massacre. Au cœur du suspense notamment : trafic de diamants et trafic d'organes.

 Voyage époustouflant dans l’horreur mais pétri de diversité culturelle, ethnique, géographique, “Le vol des cigognes” adapté pour la télé par Jan Kounen, n’en finit jamais de surprendre, de terrifier également. Un premier roman en forme de périple à lire aux éditions Albin Michel.

(©)