Cet article date de plus d'un an.

Des drapeaux russes au Burkina Faso à Wagner : la propagande complotiste russe sur le continent africain

Suite au putsch au Burkina Faso, de nombreux drapeaux russes ont été vu dans des manifestations anti-France. Ce soutien affiché à la Russie résulte d’une entreprise d’influence puissante, qui n’hésite pas à utiliser des théories du complot.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 24 min
Des manifestants brandissant le drapeau russe lors de manifestations anti-France à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, le 4 octobre 2022. (ISSOUF SANOGO / AFP)

A l'étage d'un bâtiment du grand marché de Ouagadougou, au Burkina Faso théâtre d'un putsch, le tailleur Alassane a vécu des jours chargés, durant lesquels il raconte aux journalistes de l’Agence France Presse avoir "cousu seulement des drapeaux russes", devenus très prisés. Pourquoi un tel engouement pour les couleurs de Moscou ? Elles témoignent d’une entreprise d’influence puissante, installée en partie via la propagande et parfois, via les théories du complot.

>> A LIRE AUSSI. "Info ou Intox" : Burkina Faso et intervention française, des vidéos de parachutistes sèment le doute

Dans ce nouvel épisode de "Complorama", Rudy Reichstadt et Tristan Mendès France analysent cette emprise informationnelle avec l'aide de Kevin Limonier, maître de conférences en géographie et en études slaves à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8).

La propagande complotiste russe sur le continent africain, c'est le 35e épisode de Complorama avec Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, et Tristan Mendès France, maître de conférence et membre de l'observatoire du conspirationnisme, spécialiste des cultures numériques. Un podcast à retrouver sur le site de franceinfo, l'application Radio France et plusieurs autres plateformes comme Apple podcasts, Podcast Addict, Spotify, ou Deezer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.