Cet article date de plus de dix ans.

Eloge de la lenteur à la Bastide d’Armagnac

écouter (5min)
Ce village landais est membre du mouvement des Cittaslow. Douceur de vivre, qualité environnementale, il faut remplir de nombreux critères pour obtenir ce label.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Avec Ségonzac en Charente, ce village landais est le deuxième en France à rejoindre les Cittaslow : villes lentes où il fait bon vivre. Un mouvement né en Italie en 1999 dans la ville d’Orvieto au centre du pays. Pour éviter l’exode rural et se défendre contre les pollutions urbaines les maires de plusieurs communes rurales se sont unis pour défendre l’âme de leur village : circulation rapide, antennes relais sur tous les toits. Associé à leurs produits gastronomiques locaux, ce label est devenu international. En 10 ans, plus de 150 communes dans 24 pays différents s’y sont regroupées. La France est sur le point de créer son réseau national.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.