Chroniques du ciel, France info

L'A380 fête ses cinq ans d'exploitation

Le 25 octobre 2007, sous les couleurs de Singapore Airlines, l'A380 réalisait son premier vol commercial. Cinq plus tard, neuf compagnies aériennes exploitent désormais le géant d'Airbus.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Près
de 90 appareils volent chaque jour dans le monde. Un A380 décolle ou atterrit
toutes les 7 minutes. Et globalement, en dépit de quelques soucis de jeunesse,
dont l'explosion, il y a deux ans, d'un moteur chez l'Australien Qantas puis la
découverte de microfissures
, les transporteurs sont plutôt satisfaits de l'A380.
Nous avons rencontré, deux des principaux exploitants de l'appareil, Emirates,
et Singapore Airlines, représentée par son directeur de la communication,
Franklin Auber.

Avec 90 appareils commandés
dont 26 aujourd'hui en service, Emirates est le plus gros client d'Airbus

Le
propos est semblable, du côté du Golfe Persique. Avec 90 appareils commandés
dont 26 aujourd'hui en service, Emirates est le plus gros client d'Airbus.
Emirates, qui a fait de l'A380, une arme de guerre redoutable pour développer
son hub de Dubaï. Thierry Aucoc est directeur général d'Emirates en
France.

Arme
de guerre commerciale, mais aussi et surtout avion adapté à la crise, en raison
de son faible coût d'exploitation, même si pour l'heure aucune des compagnies
clientèles, n'a dépassé les 530 sièges en aménagement cabine. La seule commande
à plus de 800 sièges d'Air Austral a été annulée en raison des difficultés
financières de la compagnie réunionnaise. Franklin Auber, de Singapore
Airlines.

Un avion adapté à la crise, en raison
de son faible coût d'exploitation

Lufthansa,
Qantas, et Air France ont aussi plébiscité l'A380, en dehors des négociations
que ces compagnies ont entamé avec Airbus, pour déterminer les indemnités à
propos des problèmes techniques. L'A380, avion très apprécié des transporteurs
mais malgré tout le carnet de commandes du géant d'Airbus a du mal à décoller.
 A ce jour, Airbus comptabilise 262
commandes d'A380.

(©)