Chroniques du ciel, France info

Chroniques du ciel. L'aéronautique recrute

Le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales a présenté le bilan de l'année 2017. Le secteur se porte bien et continue d'embaucher.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (ALAIN NOGUES / SYGMA / GETTY IMAGES)

Un secteur en bonne santé mais qui a du mal à recruter

Malgré la crise que traverse Airbus, les ventes atones d’avions d’affaires et d’hélicoptères civils, l’industrie aéronautique et spatiale française se porte globalement bien. Avec des carnets de commandes bien remplis, l’an dernier, le secteur a encore créé près de 8 000 emplois.

Mais paradoxalement, l’industrie aéronautique a du mal à recruter, selon Eric Trappier, président du GIFAS, le groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales, et PDG de Dassault Aviation.

Les métiers du numérique ont le vent en poupe chez les jeunes

Pas de difficulté pour les grands groupes à embaucher des ingénieurs fraîchement sortis de l’école, c’est plus complexe pour les PME et les métiers industriels de main d’œuvre.

Aujourd’hui, l’industrie aéronautique et spatiale en France emploie un peu plus de 187 000 personnes. Et si l’on inclut tous les sous-traitants, cela représente plus de 350 000 personnes dans une quarantaine de métiers différents.

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (ALAIN NOGUES / SYGMA / GETTY IMAGES)